^

Du Pain et des Roses

8 mars. McDroits, Chronodrive, Monoprix... Conférence de presse contre les violences sexistes au travail

Ce lundi était organisée une conférence de presse à l'occasion de la journée internationale de la lutte pour les droits des femmes à l'initiative du collectif McDroits. Des salariées de McDo, Chronodrive, ou encore Monoprix étaient présentes pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles au travail.

lundi 8 mars

Ce lundi, à l’occasion du 8 mars, journée internationale de la lutte pour les droits des femmes, une conférence de presse contre les violences sexistes et sexuelles au travail était organisée à l’initiative du collectif McDroits, avec des salariées de Chronodrive, de Monoprix, de la CGT HPE, des militantes du Collectif Féministe Révolutionnaire et une AED. Sally, syndiquée à Sud et ex-salariée à McDo, est intervenue pour expliquer : « le harcèlement à McDo c’est la norme, pour cette raison on est là aujourd’hui aux côtés du collectif McDroits ».

Rozenn, étudiante et salariée à Chronodrive, militante à Révolution Permanente et à Du Pain et Des Roses, est intervenue pour dénoncer le sexisme, le mépris et la complicité de sa direction. Elle est actuellement mise à pied, étant une des principales figures de la lutte contre les violences sexistes et sexuelles sur son lieu de travail. Elle rappelle la nécessité de s’organiser en toute indépendance de l’État et de ses institutions : « C’est pas nos patrons qui vont régler la question du sexisme, on doit apporter une réponse collective en s’organisant sur nos lieux de travail et d’étude entre salarié.e.s ! »

Esther, étudiante, assistande d’éducation et elle aussi militante à Révolution Permanente et à Du Pain et Des Roses, est intervenue pour dénoncer la situation chaotique dans l’Éducation nationale, particulièrement pour les AED qui jouent le rôle de petites mains des protocoles sanitaires mais aussi du tournant répressif et islamophobe du gouvernement. « Aujourd’hui, on ne sera plus les pions du gouvernement, on ne sera plus les garants de l’ordre de Macron et Blanquer » !