×

23 mars

800 000 manifestants à Paris. Ce jeudi 23 mars, la mobilisation est historique !

La CGT annonce que 800 000 manifestants ont battu le pavé contre la réforme des retraites dans la capitale. Une mobilisation historique et un scénario noir pour Emmanuel Macron : l’alliance de la massivité et de la radicalité de ces derniers jours.

Nathan Deas

23 mars 2023

Facebook Twitter

Les premiers décomptes des manifestations de la matinée de ce jeudi 23 mars avaient déjà laissé entrevoir une journée de mobilisation historique, l’impression se confirme à mesure que les chiffres tombent. 250 000 manifestants à Marseille selon les syndicats, 110 000 à Bordeaux, 55 000 à Lyon, 50 000 à Clermont-Ferrand, 40 000 à Nice, 30 000 à Avignon, 24 000 à Tarbes, 24 000 à Bayonne, 15 000 au Puy en Velay, etc… et 800 000 à Paris !

Alors que Macron espérait diviser le mouvement en tentant de décrédibiliser les franges les plus radicales et déterminée de la mobilisation et en appelant les manifestants au « principe de réalité », la mobilisation de ce jeudi est une formidable réponse. Pour ceux qui en doutaient, après les mobilisations spontanées de ces derniers jours, l’ampleur de la mobilisation de ce jeudi confirme la donne : le 49-3 et le coup de force antidémocratique du gouvernement n’ont pas mis un coup d’arrêt à la mobilisation, ils l’ont amplifiée.

C’est même un scénario cauchemar pour Emmanuel Macron qui pourrait être en passe de se réaliser : l’alliance de la radicalité de ces derniers jours et de la massivité du mouvement débuté le 19 janvier. C’est le moment ou jamais de passer à l’offensive en construisant la grève reconductible et son élargissement pour renvoyer la réforme des retraites aux oubliettes, mais aussi enfin dégager Macron, Borne et tous les autres. Et plus encore.

Canal Telegram : @revolution_permanente

Facebook Twitter
Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

Éducation : la grève du 22 avril ne peut rester isolée, il faut un plan pour élargir la lutte !

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

SNCF : 300 personnes en soutien à Régis, menacé de licenciement pour avoir dénoncé des VSS

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d'un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

Roissy : face à la pression patronale, les salariés d’un sous-traitant de Sixt en grève reconductible

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

100€ à débourser pour accéder à son CPF : le gouvernement fait à nouveau payer les travailleurs

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

« Ils veulent museler toute contestation ». La CGT Fleury Michon appelle à la grève contre la répression

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

5 jours de mise à pied : la SNCF réprime Marion, cheminote ayant dénoncé une agression sexuelle

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

« Tavares gagne 36,5 millions grâce aux ouvriers sous-payés » Vincent, délégué CGT Stellantis

Toulouse. Marche blanche en mémoire d'Adrien, employé de l'ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale

Toulouse. Marche blanche en mémoire d’Adrien, employé de l’ATPA-SPA en lutte contre la maltraitance animale