^

Notre classe

Solidarité Internationale

À Paris Nord et Strasbourg : solidarité ouvrière avec les cheminots du Myanmar réprimés par l’armée !

Face à la féroce répression des militaires envers les travailleurs de Myanmar, des cheminots de l’Infrapôle SNCF Paris Nord et de Strasbourg ont exprimé leur solidarité internationale.

vendredi 12 mars

Crédits : capture d’écran
 
Partie prenante de révolte de la classe ouvrière contre le coup d’état de la junte militaire, les cheminots de la Gare de Ma Hlwa Gone, à l’est de Rangoun subissent de plein fouet la répression de l’armée à coup de raids et d’expulsions, attaquant directement leurs logements. En grève depuis le début du mouvement, les cheminots du Myanmar sont aujourd’hui l’objet d’une répression ciblée de la part de l’armée.
 
Face à cela, les travailleurs de l’Infrapôle Paris Nord en lutte depuis le 18 janvier dernier pour leurs conditions de travail, en charge de la maintenance des voies, réagissent en envoyant leur soutien et leur solidarité internationale pour les cheminots du Myanmar en première ligne de la résistance face au coup d’Etat et de la répression.

 
« Pour nos camarades cheminots du Myanmar aujourd’hui en lutte, qui ont été sévèrement réprimes par la junte militaire qui luttent contre l’exploitation et également contre l’oppression ; depuis Paris, depuis la première gare d’Europe, la Gare du Nord, on tenait à vous soutenir, vous apporter plein de force, plein de chaleur, plein de fraternité, plein de solidarité dans cette lutte. Ne lâchez surtout rien ! »
 
Souvent à l’avant garde des luttes face à l’exploitation, l’oppression et pour l’émancipation de la classe ouvrière à l’international, les travailleurs du rails sont aussi à la tête de la solidarité internationale comme le montre cette vidéo et les vives réaction qu’elle a suscité dans la classe ouvrière du Myanmar ! 
 

 
Pour reprendre Anasse Kazib : « Soutien à l’ensemble des opprimés et des exploités partout sur la planète et à nos frères et sapeurs cheminots qui luttent et montrent avec fierté que les travailleurs du rail sont toujours présents dans la lutte, ils sont toujours à l’avant-garde de la lutte pour l’émancipation de la classe ouvrière. Une pensée pour tous les camarades qui luttent partout à l’international(, en Algérie, au Sénégal, en Birmanie… force à vous ! 




Mots-clés

Coup d’Etat au Myanmar   /    Myanmar   /    Cheminot-e-s   /    Notre classe