^

Politique

Répression

A Paris, la « Cabane Jaune » de la place des fêtes a été rasée !

Dimanche 3 mars, dans le 19ème arrondissement, le collectif des gilets jaune de la Place des fêtes avait inauguré une « cabane jaune », symbole de la volonté du collectif d’importer la solidarité des ronds-points à Paris. Mais après plusieurs tentatives d’intimidations, les services municipaux de nettoyage ont profité de la nuit du 5 mars pour faire détruire la cabane par ses équipes de nettoyages.

jeudi 7 mars

Crédits photos : Laury-Anne Cholez de Radio Parleur.

La « cabane jaune » avait pourtant été un beau succès, lieu de résistance et d’échange, elle avait permis de belles rencontres entre les GJ et les habitants du quartier, l’un des rares espace populaire subsistant intra-muros.
Lieu d’échanges politiques et de solidarité, la « cabane jaune » a rapidement reçu la visite de la police, procédant a de nombreux contrôles d’identités et menaçant les occupants.

Dans le quartier, une fresque rue d’Aubervilliers sur les gilets jaune avait déjà été censuré quelques semaines auparavant. Pour les GJ de Place des fêtes, c’est en pleine nuit, sans avertissement aucun, que les services de nettoyages de la mairie de paris, équipés de bennes a ordures et escorté par la police municipale ont rasé l’endroit, pillant par la même occasion les effets personnels des occupants (nourriture, tracts, matériel ect).

Face à cette attaque, qui s’inscrit dans la politique de destructions des installations GJ mené a l’échelle nationale, le collectif Place des fêtes appelle a appelé un rassemblement de soutien et de protestation jeudi, hier, à 18H devant la mairie du 19ème place Armand Carrel.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Politique