^

Politique

Tous ensemble

À Saint-Étienne, Gilets Jaunes et syndicats défileront ensemble pour le 1er mai

Alors qu’un premier mai d’envergure se prépare, les cortèges communs entre gilets jaunes et syndicats se multiplient partout en France à l’instar de la manifestation de Saint Etienne prévue pour ce mercredi 1er mai. Faire tomber toutes les barrières d’appartenance afin de construire les manifestations les plus massives possibles est un élément essentiel pour l’avenir du mouvement. Pour une fête du travail et de la combativité, toutes et tous dans la rue !

mardi 30 avril

Crédit photo : Le Progrès/Charly JURINE

Les manifestations unitaires, un enjeu pour le mouvement

Les organisations syndicales CGT Loire et FSU 42 qui défileront mercredi 1er mai de la bourse du travail à la préfecture de Saint Etienne seront rejointes par les gilets jaunes de la région qui entendent faire de cette fête du travail une réussite. Alors que les directions syndicales n’ont pas construit de mobilisation pour appuyer celle des gilets jaunes qui a poussé le pouvoir dans ses retranchements, l’appel commun de Saint Etienne est un modèle et montre à quel point la base des syndicats comme les gilets jaunes veulent l’unité pour gagner en force contre Macron.

Un 1er mai aux airs de défi pour le pouvoir en place

Alors que de nombreux appels nationaux et européens se sont multipliés appelant à faire du premier mai une journée charnière, le pouvoir prépare un dispositif répressif d’envergure avec l’intention de ne pas subir une nouvelle humiliation. Charge à notre camp de contrer ces mesures liberticides et répressives par le nombre et l’unité. Après le discours creux de Macron, au moment où le prix du carburant dépasse le niveau atteint en novembre, et à un an des exactions de Benalla, l’exécutif sait qu’il joue gros, très gros lors de ce premier mai qui s’annonce bouillant.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Saint-Etienne   /    Syndicat   /    Politique