^

Notre classe

Educ Nat

A Stains, profs et parents revendiquent des moyens supplémentaires face à la crise sanitaire

A Stains, les profs et parents d'élèves de plusieurs établissements de la ville étaient réunis en Assemblée Générale cette semaine. Dans le cadre du mouvement qui a débuté lundi, ils revendiquent des moyens à la hauteur pour faire face à la crise sanitaire et permettre des conditions d'étude dignes. Nous relayons leur communiqué.

samedi 7 novembre

Des parents d’élèves lors d’un blocage à Stains

Communiqué de l’AG de Stains

Depuis la rentrée de 2 novembre 2020, les mobilisations se sont multipliées dans tout le pays afin de proposer un protocole sanitaire véritablement protecteur de la santé des usagers et des personnels. En l’état le protocole dit « renforcé » n’est qu’un simulacre. Dans nos établissements, la distanciation physique et la limitation du brassage des élèves n’est pas applicable.

Depuis le déconfinement de mai 2020, l’impréparation est devenue la règle. Alors que la seconde vague du Covid-19 était attendue et annoncée plus dangereuse et plus meurtrière, elle n’a pas été anticipée. Notre ministère a été incapable de penser et décliner différents scénarios en vue de minimiser les risques sanitaires. Ces improvisations imposées à l’organisation des établissements scolaires sont irresponsables. Elles se font au sacrifice de la santé des personnels, des usagers et de leurs proches.

Les personnels et les parents d’élèves stanois se sont concertés pour exiger des mesures concrètes et efficaces.

Nous demandons le dédoublement des effectifs d’élèves. Seuls ces dédoublements peuvent limiter le brassages des élèves, faire respecter la distanciation physique et permettre les aménagements des temps de restauration, interclasse, récréation, accueil des élèves. C’est un des moyens les plus efficaces pour lutter contre la diffusion du virus à l’intérieur des établissements scolaires. En cas de refus, nous nous réservons le droit d’utiliser notre droit de grève. Notre pays est aujourd’hui en état d’urgence sanitaire. La situation est grave. Des réponses à la hauteur des enjeux doivent être apportées par l’institution.

Nous demandons des moyens humains supplémentaires en personnels de vie scolaire et en agents d’entretien. Ces services sont déjà en manque. L’application du protocole alourdit la charge des agents et des AED. Nous demandons la création de postes supplémentaires comme suit :

◦ au collège Barbara : 5 agents, 4 AED, 1 APS
◦ au collège Joliot-Curie 3 agents, 2 AED, 0.5 CPE
◦ au collège Pablo Neruda 6 agents, 2 AED

Nous demandons la suppression immédiate du jour de carence. Nous contestons une mesure stigmatisante des fonctionnaires, alors qu’il n’a pas été démontré qu’elle ait un impact sur l’absentéisme. A contrario, il a été observé dans la fonction publique que l’instauration du jour de carence se traduisait par l’augmentation des arrêts de longue durée. Au regard de la situation épidémique, il n’est donc pas acceptable de maintenir un tel dispositif.

Nous demandons la distribution gratuite de matériel de protection efficace et adapté aux pratiques pédagogiques, dont des masques non toxiques aux personnels et aux familles.

Nous demandons l’aménagement des programmes et des examens, comme cela avait été promis. Vu le retard pris en fin d’année 2019/2020, et celui qui va être pris cette année, il nous parait important d’alléger les programmes et notamment les attendus aux examens de fin d’année .

Nous réaffirmons notre demande de la construction d’un 4e collège sur la ville de Stains afin de faire face à l’augmentation constante du nombre d’élèves dans nos établissements.

Nous avons à cœur la réussite et l’accompagnement de nos élèves. Plus que tout, nous ne souhaitons pas la fermeture des établissements à cause d’une négligence ou d’une stratégie du pourrissement. L’expérience de l’enseignement en distanciel a suffisamment montré son échec.

L’AG de la ville de Stains appelle :

● à faire du mardi 10 novembre 2020 un temps fort de grève pour les personnels de l’EN ;
● à organiser une première journée "collèges et lycées déserts" le lundi 9 novembre 2020 ;
● à communiquer avec les parents d’élèves sur nos revendications ;
● à organiser régulièrement des AG de ville avec les autres établissements de Stains et les parents d’élèves ;
● à organiser la mobilisation au niveau local avec les autres établissements mobilisés du département

Les personnels de l’Education Nationale et parents mobilisés de la ville de Stains.




Mots-clés

Crise sanitaire   /    Crise économique   /    Crise sociale   /    Notre classe