^

Notre classe

Communiqué

A Utrillo comme ailleurs, une rentrée dans des conditions pédagogiques et sanitaires inacceptables

Alors que la rentrée scolaire est catastrophique d'un point de vue sanitaire, accentuée par le manque de personnels, de matériels, et les fermetures de classes, la situation est particulièrement préoccupante dans le 93. Nous relayons le communiqué des personnels du lycée Utrillo de Stains.

lundi 7 septembre

crédits photo : Radio France - Rémi Brancato

A l’heure où notre Ministre, dans un déni effarant, s’en va répétant dans les médias qu’il s’agit d’une rentrée comme les autres et que l’Éducation Nationale est prête, nous constatons au contraire que le Covid-19 est toujours là et que l’Éducation Nationale n’est pas du tout préparée à y faire face.

Alors même que la Seine-Saint-Denis comme les quatre départements d’Île de France sont passés en zone rouge dépassant le seuil d’alerte face à la circulation du Covid-19 depuis le 27 août, le protocole en vigueur au Lycée Maurice Utrillo comme ailleurs n’est qu’une version minimale de celui qui avait cours avant les vacances.

Le nouveau protocole ne prévoit en effet ni distanciation sociale, ni limitation du brassage entre les différentes classes et élèves et se contente de rendre le port du masque obligatoire (sans même le fournir de manière suffisante ni aux personnels ni aux élèves). Aucun distributeur de liquide hydroalcoolique dans les classes, aucun moyen supplémentaire pour les personnels d’entretien afin qu’ils et elles puissent assurer un nettoyage régulier des salles de classe.

Aucune réponse par ailleurs quant à la protection des personnes vulnérables, personnels comme élèves dans des classes toujours surchargées et à la ventilation minimale.

Au temps du coronavirus, nous sommes en droit d’exiger que cela change pour permettre l’éducation à laquelle nos enfants ont droit dans des conditions sanitaires satisfaisantes.

Bref, notre Ministre se paie de mots sans mettre un sou pour l’Education Nationale qui fait l’objet de politiques d’austérité drastique depuis des années. Alors que l’Italie, par exemple, a profité des vacances pour recruter 80000 enseignants supplémentaires, le Ministère de l’Education Nationale, se paie de mots. Nous avons besoin d’une autre politique pour l’école !

« Il est largement temps que l’école de la République fonctionne comme elle doit fonctionner au service des Français » déclarait encore M. Blanquer le 26 août dernier. Et si nous prenions le ministre au mot ?

Nous demandons de réels moyens pour assurer des conditions sanitaires et pédagogiques satisfaisantes tant pour les élèves que pour les personnels.

Nous demandons donc :

Que les élèves restent, dans la mesure du possible, dans la même salle de classe et que seuls.es les professeurs.es se déplacent d’une salle à l’autre (pour cela, il faut revoir les groupes classe en Première et Terminale pour faire coïncider davantage les matières de spécialité entre élèves), et davantage de personnels enseignants pour permettre le dédoublement des classes ;

Le recrutement de davantage de personnels d’entretien pour assumer la charge supplémentaire de travail de nettoyage, désinfection, réassort de gel hydroalcoolique, etc. ;

Le recrutement d’un.e assistant.e social.e et d’un.e infirmier.ère en plus pour faire face aux situations socio-économiques et sanitaires de nos élèves ;

Des masques et du gel hydroalcoolique à la disposition de tous.tes, élèves et personnels, à l’entrée de l’établissement et à chaque entrée en classe ; des masques FFP2 pour tous.tes les personnes vulnérables, élèves comme personnels ;

Des consignes claires en cas de détection d’une personne testée positive dans une classe (confinement ? quarantaine ? isolement ?) et une communication sans équivoque sur cette question ; des consignes claires sur les règles à suivre dans les espaces de vie au lycée (cantine, cafétéria, hall d’entrée, foyer, salle des professeurs.es, etc.)

Les personnels mobilisés du Lycée Maurice Utrillo de Stains




Mots-clés

Jean-Michel Blanquer   /    Lycées   /    Notre classe