^

Monde

Contre Piñera et Macron !

ACTE 50. Manif de convergence entre les Gilets Jaunes et soulèvement populaire au Chili

L'Acte 50 des Gilets Jaunes a été marqué par la solidarité avec le soulèvement populaire au Chili contre le gouvernement autoritaire et néo-libéral de Piñera. La répression du régime hérité de la dictature de Pinochet a déjà fait 18 morts, l'armée tirant à balles réelles, tandis que l'état d'urgence a été décrété contre les manifestants. De Santiago à Paris, les classes dominantes ne répondent à la colère sociale que par la répression !

samedi 26 octobre

Plus de 3000 personnes manifestaient ce samedi 26 octobre à Paris, pour l’Acte 50 des Gilets Jaunes. Alors que la situation internationale est marquée par des soulèvements populaires non seulement en Equateur, Bolivie, Algérie, Liban, ou encore en Haïti, les Gilets Jaunes ont manifesté cette fois-ci sous le signe de la solidarité avec la lutte du peuple chilien.

Au Chili depuis le 18 octobre, des manifestations monstres traversent le pays, tandis que ces derniers jours une grève générale paralysait le pays. La jeunesse en première ligne, qui anime la mobilisation à coups de chants et de « Cacerolazo » (« concert de casseroles »), a fait les frais de la répression barbare du régime hérité de la dictature. L’armée tire à balles réelles sur les manifestants, faisant plus de 18 morts officiellement, tandis que le gouvernement autoritaire et néo-libéral de Sebastián Piñera a décrété l’état d’urgence et interdit les manifestations. Pourtant la mobilisation ne faiblit pas, et hier a eu lieu la plus grande manifestation de l’histoire du Chili depuis la fin de la dictature, rassemblant plus de 1,2 millions de personnes à Santiago, la capitale.

Les Gilets Jaunes qui ont été victimes de la répression du gouvernement Macron l’an dernier, qui a fait des centaines de blessés graves, mutilés, éborgnés, se sont donc solidarisés avec le mouvement populaire chilien, manifestants au côté de la diaspora latino-américaine résidant en France.
Une journée sous le signe de la convergence internationale contre les gouvernements néo-libéraux et autoritaires, à laquelle a participé le NPA Jeunes.

En arborant une banderole "La jeunesse chilienne montre la voie : le 5 décembre, renversons Macron et son monde !", le NPA Jeunes a ainsi mis en avant la nécessité de construire une jeunesse révolutionnaire et internationaliste qui soit en première ligne des mobilisations, notamment en France aux côtés des travailleurs de la RATP et de la SNCF qui appellent à a grève illimitée reconductible à partir du 5 décembre pour stopper l’offensive anti-sociale de Macron contre les retraites. Face à la répression de l’Etat, au Chili comme à Paris, et à l’attaque généralisée contre les classes populaires partout dans le monde, organisons-nous !




Mots-clés

Révolution(s)   /    Gilets jaunes   /    Jeunesse   /    Courant Communiste Révolutionnaire   /    NPA jeunes   /    Chili   /    Manifestation   /    Internationalisme   /    NPA   /    Répression   /    Monde