^

Notre classe

La grève se poursuit !

AG des grévistes du dépôt RATP Pleyel : “on est là pour gagner, c’est la lutte de notre vie”

Ce matin à 8h, des dizaines de grévistes se sont réunis en assemblée générale devant le dépôt RATP de Pleyel à St Denis pour voter la reconductible jusqu'à lundi : “nous allons sauver notre retraite, et celle de nos usagers”.

vendredi 6 décembre 2019

Après la démonstration de force historique du 5, les travailleurs de la RATP de Pleyel étaient présents ce matin pour discuter de la situation, et se prononcer sur la poursuite de la grève : “Hier c’était quand même une belle démonstration de force, et aujourd’hui, ça continue”. Des cheminots et des étudiants, entre autres, étaient aussi présents pour dire combien la détermination des salariés de la RATP a fait office de moteur et d’exemple pour beaucoup : “En termes de nombre de grévistes, en termes de manifestants, en terme de rapport de forces créé avec le blocage des transports en Île-de-France et plus globalement au niveau national, c’est effectivement 90% des trains supprimés, et ça c’est grâce à vous. [...] Grâce à votre mobilisation, on remet le couvert, on repart en reconductible et on repart sur des taux qu’on n’a pas connus depuis au moins vingt-ans à la SNCF avec des taux de grévistes incroyables.”

D’autres, sont intervenus pour apporter leur soutien aux hospitaliers, aux pompiers, aux profs, et à tous les travailleurs du service public “qui souffrent, qui travaillent dans des conditions de merde”, nombreux à se mobiliser dans une lutte où coagulent toutes les colères. A l’image de l’assemblée de ce matin, nombreux sont les grévistes à défendre l’auto-organisation sur les piquets, décidés à aller jusqu’au bout tous ensemble, sans tomber dans le jeu d’un gouvernement qui s’efforce de diviser secteur par secteur : “On est des milliers en grève, et des centaines en assemblées générales”. Et si la réforme des retraites a servi de coagulant, les mobilisations partout dans le pays dépassent largement les limites de cette seule réforme, pour se transformer en une grève générale pour changer la vie.

Pour continuer de construire la grève générale, une rencontre interpro IDF des AGs et comités est fixé aujourd’hui à 15h à la gare de St Lazare, à l’entrée du quai 27.




Mots-clés

5 décembre   /    Grève   /    RATP   /    Notre classe