^

Ville en état de siège

Acte XII. Manifestation massive à Valence dans une ville bouclée par la police

Plus de 5000 manifestants ont défilé aujourd’hui dans la ville de Valence malgré l’importante répression policière.

samedi 2 février

A Valence, une manifestation régionale était appelée pour cet acte 12. Ce sont plus de 5000 personnes qui y ont défilé selon la Préfecture, rassemblant des Gilets jaunes venus de Saint-Etienne,d’Ardèche, de Lyon ou Marseille.

A Valence, dans la Drôme, comme dans la plupart des villes aujourd’hui, cet acte XII a été marqué par la lutte contre les violences policières, et les hommages aux blessés. Les manifestants demandant notamment l’interdiction du LDB 40.

La répression a été particulièrement féroce à Valence contre les manifestants au cours de cette journée. D’ores et déjà au début de la journée, l’ensemble du centre-ville de Valence avait été cloîtré. Tous les accès à l’hyper-centre étaient barrés et certaines sorties d’auto-routes avaient été fermées pour empêcher les manifestants d’accéder aux points de rendez-vous. Dès le matin les CRS et gendarmes s’étaient déployés dans 30 points de contrôle pour fouiller les Gilets jaunes.

Dès le départ de la manifestation, vers 13h30, les manifestants ont été bloqués par les CRS, qui ont abondement gazé la foule et scindé le cortège en plusieurs.

Pour cette manifestation la Préfecture avait annoncé la venue de « milliers de casseurs » pour justifier la répression policière à venir et le bouclage de la ville. Discours bien rôdé aujourd’hui ressorti à toutes les sauces dans les médias comme les annonces du gouvernement depuis des semaines, consistant à diviser les manifestants entre bons Gilets jaunes « pacifiques » et vilains « casseurs ». En réalité comme le montrent tous les témoignages de cette nouvelle journée de mobilisation, les violences policières touchent bien l’ensemble des manifestants quelles que soient leurs méthodes d’action.

En tout, ce sont 18 personnes qui ont été interpellées, dont huit qui ont été placées en garde à vue au cours de la journée.

Crédit photo : JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Violences policières   /    Répression