^

Politique

« Liberté, égalité, stop flash-ball »

Acte XII, à Limoges : « Non à la Benalla-isation des violences policières »

A Limoges, avait lieu un rassemblement devant le commissariat d'une centaine de Gilets jaunes. Des banderoles ont été déployées sur les grilles pour dénoncer les violences policières, certaines dénonçant l'impunité dont jouit Alexandre Benalla.

samedi 2 février

Dans toute la France, cet acte XII est placé sous le signe de la dénonciation des violences policières massives depuis le début du mouvement. A Limoges, le cortège d’une cinquantaine de Gilets Jaunes se sont dirigés vers le commissariat pour dénoncer les violences policières, déployant banderoles où on peut lire « non à la Benalla-isation des violences policières » en référence à l’impunité dont jouit Alexandre Benalla, impliqué dans de multiples affaires, ou encore « liberté, égalité, stop flash-ball. »

Les #giletsjaunes déposent banderoles, pancartes, masques et flacons de sérum physiologiques devant le commissariat de #Limoges pour dénoncer les violences policières. Une centaine de manifestants est actuellement sur place.




Mots-clés

Violences policières   /    Politique