^

Politique

Violences policières

Acte XII contre les violences policières. A Paris, des tirs de LBD, arrestations et canons à eau

Alors que ce douzième acte est placé sous le signe de la dénonciations des violences policières, les forces de l'ordre ont déployé tout leur arsenal pour disperser les manifestants réunis place de la République : du LBD 40 au canon à eau.

samedi 2 février

Pour ce douzième acte passé sous le signe de la dénonciation des violences policières, la pression est maximale sur les forces de l’ordre pour éviter un nouveau blessé. Le cortège de Gilets Jaunes, qui devait se retrouver place de la République, a été bloqué par les forces de police, qui ont multiplié les provocations, déployant, comme on le voit sur les vidéos suivantes, tout leur arsenal pour disperser les Gilets Jaunes, procédant par ailleurs à de nombreuses interpellations.

Les provocations ont débuté dès l’arrivée du cortège place de la République, les CRS ont commencé leurs manœuvres d’intimidation, tapant sur leurs boucliers pour produire un effet d’intimidation et bloquer les manifestants afin de les empêcher de se réunir.

Suite à quoi, le cortège, une fois arrivé place de la République, a été bloqué par une compagnie de CRS.

Les affrontements ont ensuite commencé suite à de multiples provocations policières, qui ont déployé tout leur arsenal répressif – canon à eau et lacrymos, et meme un chargeur multi-coup – pour disperser la mobilisation.

Enfin, les manouvres pour cerner la foule sont encore en cours place de la République, faisant tout pour éviter un regroupement, procédant ensuite à des arrestations.




Mots-clés

Violences policières   /    Politique