^

Jeunesse

La canopée, à peine inaugurée déjà occupée !

Action aux Halles. Intermittent.e.s et étudiant.e.s main dans la main en vue du 9 avril

Depuis plusieurs années maintenant, les Halles sont en travaux et refont peau neuve. La canopée, sorte d’immense feuille de verre et d’acier qui recouvre l’ancien forum, a été inaugurée le 5 avril. Cet immense chantier représente un investissement d’1 milliard d’euros avec en cinq ans un dépassement de travaux de 14% ! Les intermittent.es qui se sont réunies à plus de mille en assemblée générale lundi 4 avril ont organisé avec les étudiant.es des facs en lutte en région parisienne une action ce jeudi 7 avril pour interpeller l’opinion publique sur ce projet de loi travail qui touche tous les secteurs, les plus jeunes comme les plus vieux et faire comprendre au gouvernement qu’on ne lâchera rien ! Correspondante

jeudi 7 avril 2016

Plus d’une centaine d’intermittent.es et étudiant.es ont envahi en début d’après-midi la MPAA (maison des pratiques artistiques amateures) qui est l’un des nouveaux équipements culturels de la ville de Paris. Au dernier étage de la MPAA, surplombant le forum des halles encore en travaux, ils et elles se sont installé.e.s dans les locaux pour y tenir une AG improvisée.

Plusieurs interventions sont venues éclairer le choix de ce lieu pour une action commune entre intermittent.es et étudiant.es. Des dépenses considérables ont été faites pour la refonte de ce forum des Halles alors que dans le même temps la loi travail nous mène vers une précarisation croissante de tous les travailleurs.es ! De plus, le forum est un vivier d’emplois précaires (chaînes de restaurants, de vêtements etc.) où travaillent pour subvenir à leurs besoins nombre d’étudiant.es. C’est aussi faire une action dans la plus grande gare souterraine de France où passe chaque jour d’innombrables travailleurs.es. Les intermittent.es se souviennent de leur action réalisée à la Philharmonie de Paris en 2014, lieu qui avait aussi été choisi en raison des travailleurs.es sur le chantier qui étaient payés au lance-pierre, 5 euros de l’heure.

Le début de l’action a été un succès étant donné que la presse était au rendez-vous (Libération, l’Humanité…). Les prises de paroles se sont succédées et certaines ont souligné l’importance de la convergence des luttes entre les étudiant.es et les travailleurs.es ainsi qu’acter de revendications communes. Il a tout de suite été annoncé qu’un communiqué serait produit au cours de l’AG pour ensuite être diffusé en vue de la manifestation interprofessionnelle appelée par les syndicats le samedi 9 avril.

Dans le cadre de cette semaine que la coordination d’île de France des facs en lutte avait placée sous le signe de la convergence des étudiant.es avec des secteurs de travailleurs.es, cette action était donc réussie. Le mot d’ordre était « tous et toutes ensemble » pour le retrait de la loi travail. Le mécontentement et la colère accumulées depuis plusieurs années, le rejet des politiques anti sociales et réactionnaires du gouvernement se sont une nouvelle fois exprimés. Si une chose est sûre, c’est que les personnes présentes sont déterminées, pour certains à continuer la lutte, pour d’autres à la reprendre, et pour tous et toutes à ne pas abandonner jusqu’au retrait de la loi et plus !




Mots-clés

Loi El Khomri   /    Jeunesse