^

Monde

Asie centrale

Afghanistan. Malgré la répression des talibans, nouvelles mobilisations dans plusieurs villes du pays

Ce jeudi, pour la deuxième journée consécutive, des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de Kaboul, d’Asadabad et ailleurs pour protester contre la prise du pouvoir par les talibans qui ont une nouvelle fois répondu par la force en ouvrant le feu sur la foule.

vendredi 20 août

Crédits photo : Reuters

Ce jeudi 19 août à l’occasion du 102e anniversaire de l’indépendance de l’Afghanistan avec le Royaume-Uni des manifestants, souvent des femmes, sont à nouveau descendus dans la rue pour manifester contre le régime taliban et pour brandir le drapeau afghan noir, rouge et vert symbolisant la volonté de voir disparaître le drapeau blanc de l’émirat islamique instauré par les talibans.

Cela montre que, contrairement au président afghan Ashraf Ghani qui a fui à l’étranger en se rendant sans se battre, il existe des secteurs qui résistent au retour des talibans au pouvoir et à l’imposition de l’Émirat islamique d’Afghanistan, malgré la répression croissante.

Une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre une foule d’hommes et de femmes à Kaboul agitant des drapeaux nationaux tricolores au chant de "Notre drapeau, notre identité". Les manifestants ont atteint les environs du palais présidentiel et ont été violemment réprimés.

Selon The New York Times et The Guardian plusieurs personnes ont été tuées dans la ville d’Asadabad lorsque les talibans ont ouvert le feu jeudi sur un rassemblement de personnes brandissant le drapeau rouge, vert et noir. Cela montre que les talibans sont déterminés à approfondir les méthodes répressives qu’ils ont utilisées mercredi lorsqu’ils ont répondu par balles à des manifestations brandissant des drapeaux afghans à Jalalabad et ont imposé un couvre-feu dans la ville de Khost.

Ces manifestations ainsi que les réponses ultra-répressives du régime sont une preuve évidente que le gouvernement taliban n’est pas le bienvenu et qu’il ne bénéficie pas du soutien populaire dont il prétend disposer. Bien que les perspectives soient sombres pour le peuple afghan, ces manifestations montrent que la voie est encore ouverte vers une issue aux mains des jeunes, des femmes et des travailleurs organisés en indépendance des intérêts de l’impérialisme américain et de l’intervention chinoise, et qui permettrait d’éviter la catastrophe en Afghanistan.




Mots-clés

Afghanistan   /    Impérialisme   /    Manifestation   /    Répression   /    Monde