^

Monde

Grève massive

Afrique du sud. 160 000 métallurgistes en grève illimitée pour l’augmentation des salaires

Le syndicat national de la métallurgie sud-africain (NUMSA) a appelé à une grève illimitée pour demander une augmentation de 8% des salaires, 160 000 travailleurs ont suivi ! Cette grève s'inscrit dans un contexte de crise sociale tendue dans le pays après les émeutes du mois de juillet.

vendredi 8 octobre

Crédits Photo : Gallo Images / Sharon Seretlo

Le mouvement de grève a commencé le 5 octobre à l’appel du plus grand syndicat du pays (NUMSA qui regroupe plus de 400 000 affiliés). Ce sont les travailleurs du secteur sidérurgique et d’ingénierie qui se sont massivement mis en grève illimitée pour demander une augmentation des salaires.

« On souffre. Cela fait 13 ans que je fais ce travail et aucune reconnaissance. Le salaire que je perçois n’est pas suffisant. Je suis endetté, et je dois soutenir mon père, ma mère, mes frères et sœurs, ils dépendent tous de moi » explique Sabelo, technicien métallurgiste à RFI.

La sidérurgie et l’ingénierie ont un poids important dans l’économie du pays, autour de 2% dans la production du pays et emploie approximativement 190 000 travailleurs. C’est à dire que la grève est très largement suivie par ce secteur de la métallurgie puisque ce sont 160 000 grévistes que l’on compte ! Les grandes manifestations qui ont eu lieu à Johannesbourg notamment en sont un témoignage supplémentaire.

Les travailleurs revendiquent, au travers de la position de la NUMSA, une augmentation de 8% des salaires dans la branche. Le patronat a déjà tenté d’éteindre les braises de la colère en octroyant une augmentation de 4% des salaires, ce qui constitue de la poudre aux yeux puisque cela ne couvre même pas l’inflation effective entre 2020 et 2021 qui est de l’ordre de 4,55%.
Cette grève illimitée des travailleurs de la métallurgie se place dans un contexte économique et sociale tendue en Afrique du Sud. La pandémie a fait plus de 88 000 victimes et le PIB a plongé de plus de 7% en 2020.
Le nombre de personne sans emploi continue d’augmenter, avec un taux de chômage qui s’établit à près de 34.4% en juillet 2021 soit plus d’un tiers de la population privée de travail.

Ce n’est pas la première fois que les travailleurs sud-africains de la métallurgie font des actions et se mettent en grève, comme en 2018 suite à l’appel de la NUMSA. Cette grève illimitée est un exemple à suivre pour lutter contre la hausse du coût de la vie qui touche la classe ouvrière internationale.




Mots-clés

Métallurgie   /    Grève   /    Afrique du Sud   /    Monde