^

Notre classe

Unis contre la répression patronale

Ahmed et Alexandre convoqués en entretien disciplinaire : soyons nombreux et nombreuses à 11h devant leur dépôts !

dimanche 2 février

Crédit photo : O Phil des Contrastes.

Après Patrick, Yassine et François c’est au tour de Ahmed, du dépôt de Flandre et de Alexandre, du dépôt de Vitry, d’être convoqués en entretien disciplinaire dans leurs dépôts respectifs. Ils sont tous deux réprimés, comme leurs collègues avant eux, pour des faits relevant du mouvement de grève dont ils sont des figures et des militants exemplaires. L’objectif est d’envoyer le message selon lequel se battre pour l’avenir de tous est synonyme de risquer sa place. En réaction, les machinistes de Flandre ont reconduit la grève jusqu’à demain et un appel à la grève a été initié par la CGT RATP.

Hier soir, à pantin, se sont réunis divers grévistes et figures politiques dans un meeting contre la répression à l’initiative de la coordination ratp/sncf et des grévistes du dépôt de Flandre. Une tribune large, composée des grévistes concernés mais aussi de différents élus comme Majid Messaoudene ou Éric Coquerel ainsi que d’un avocat spécialisé dans la défense des victimes de violences policières, d’un enseignant réprimé pour avoir participé à un piquet de grève et d’une étudiante de Paris 8. Anasse Kazib, cheminot au Bourget est également intervenu pour appeler à la solidarité la plus intense face aux menaces d’une direction qui craint que l’insubordination des machinistes conquise dans l’expérience de la grève vienne questionner son pouvoir quotidien. Frédéric Lordon, chercheur et figure intellectuelle a tenu à envoyer un message à diffuser au cours de la soirée pour prendre ouvertement position en faveur des grévistes et en saluant leur courage. Enfin, Olivier Besancenot et Nathalie Arthaud ont participé à la soirée afin de manifester leur soutien entier.

Demain est donc une journée déterminante : c’est le nombre et le rassemblement de tous que nous pourrons montrer qu’ils n’ont pas intérêt à toucher à l’un d’entre nous. Deux rassemblements de soutien sont appelés à 11h, pour Ahmed au dépôt de Flandre, 168 avenue Jean Jaurès à Pantin, et pour Alexandre, au 149 bis boulevard de Stalingrad, à Vitry : soyons nombreux et nombreuses !




Mots-clés

Coordination RATP-SNCF   /    répression syndicale   /    RATP   /    Répression   /    Notre classe