^

Politique

Pour une candidature ouvrière et révolutionnaire

#Anasse2022 : la campagne est lancée, contribuez à obtenir les 500 parrainages !

En 5e tendance sur Twitter hier, #Anasse2022 a officialisé le lancement de la campagne de parrainages pour la candidature révolutionnaire et ouvrière d’Anasse Kazib. Un objectif ambitieux qui nécessite la participation et le soutien de tous ceux qui croient en la nécessité de se battre pour un monde meilleur !

mardi 6 juillet

Toi aussi, participe à faire exister la candidature d’Anasse Kazib aux présidentielles en nous contactant !

Officialisée depuis plusieurs semaines après l’exclusion par l’ex-majorité du NPA du courant Révolution Permanente, la candidature d’Anasse Kazib se concrétise. Ce lundi, ce sont plusieurs dizaines de figures politiques comme Assa Traoré et Kamel Guémari, syndicales comme Florent Coste de la CGT Latécoère et Thierry Defrenne de la CGT Total, ou encore des artistes tels que Matthieu Longatte ou Audrey Vernon qui ont appelé dans une tribune à ce qu’Anasse puisse être candidat à l’élection présidentielle.

De fait, l’existence de la candidature de ce cheminot de 34 ans se heurte à des obstacles de taille : sous la Ve République, il est nécessaire d’obtenir 500 parrainages de la part de maires, conseillers régionaux ou parlementaires. Un système résolument anti-démocratique mis en place en 1976 et qui vise à pérenniser l’assise des partis traditionnels en empêchant l’émergence de discours et projets alternatifs.

Parvenir à se présenter est donc une bataille en tant que tel, qu’est prête à relever Anasse Kazib, soutenu par Révolution Permanente. En 5e tendance sur Twitter hier, le hashtag #Anasse2022 met en avant l’enjeu d’une campagne de parrainages pour faire peser dans le débat présidentiel « la voix des quartiers populaires, des ouvriers, des immigrés, des femmes, de ceux qui galèrent à payer le loyer et remplir le frigo... Mais aussi celle des guerriers et des guerrières qui relèvent la tête ».

Soutenir Anasse Kazib comme voix de ceux « déterminés à faire payer le prix de la crise aux capitalistes en indépendance des institutions » passe donc par une campagne de soutien massif pour obtenir 500 signatures et briser l’obstacle antidémocratique qui protège les ministres comme Djebarri et Schiappa ou les militants racistes du RN d’avoir à débattre avec un candidat révolutionnaire dans les futurs débats pour 2022.

Et pour les jeunes en proie à la précarité, l’incertitude de l’avenir et le chômage grandissant, cette candidature permet aussi de « faire exister un discours révolutionnaire dans le débat présidentiel et de construire une vraie alternative pour la jeunesse ». Car contrairement à ce qu’affirment Plantu et une ribambelle de militants des partis traditionnels, l’abstention des 18-25 ans aux régionales n’est pas le reflet d’une dépolitisation mais aussi d’une défiance légitime des institutions à laquelle répond le projet porté par Anasse Kazib, soutien sans faille de toutes les mobilisations étudiantes.

À cette occasion, un site internet a été lancé pour permettre à tous les soutiens d’Anasse de participer activement à la campagne. Que ce soit financièrement, en faisant ou en aidant aux tournées de parrainage, en cherchant à médiatiser et à faire connaitre la candidature : tous les moyens sont bons pour faire exister « ses positions radicales dans un champ politique aseptisé » !




Mots-clés

#Anasse2022   /    Présidentielles 2022   /    Anasse Kazib   /    Politique