^

Politique

Acte 53

Anniversaire des Gilets jaunes : mobilisation générale... de la police

Il y a un an, commençait le mouvement populaire des Gilets Jaunes, inédit sous la Ve République. Pour ce samedi hautement symbolique, des centaines de manifestations et actions sont prévues. L​a préfecture de police mobilise l’ensemble de ses effectifs.

vendredi 15 novembre

 Crédit photo : Marion Vacca

Un retour sur les Champs-Élysées, symbole de la mobilisation

C’est l’événement Facebook ​« Acte 53 Gilets jaunes, l’anniversaire sur les Champs-Élysées » qui réunit le plus, avec 5000 personnes inscrites comme participantes et 6500 qui se déclarent intéressées. De plus, la majorité des rassemblements, actions et manifestations de la capitale et ses alentours appellent à converger vers « la plus belle avenue du monde » en début d’après-midi. Le périmètre est cependant interdit aux rassemblements depuis vendredi 18h par la préfecture de police, mais l’on peut s’attendre à une forte mobilisation des gilets jaunes. Les manifestations radicales sur les Champs-Élysées sont devenues un symbole national, mais aussi international de défiance face au pouvoir des classes dominantes. Les "Champs" représentent tout ce à quoi les Gilets jaunes n’ont pas accès, de par leurs origines socio-économiques et la violente ségrégation de classe qui s’y opère.

De nombreux quartiers bouclés par les forces de l’ordre

Dès vendredi, la préfecture de police de Paris a refusé plusieurs parcours, dont un proposé par ​Priscillia Ludosky, l’une des figures du mouvement​. Outre les Champs-Élysées et les centres de pouvoirs, les secteurs d’interdiction de manifester sont étendus à l’Avenue de la Grande Armée, le Trocadéro, la Tour Eiffel, la gare Saint-Lazare - qui est un des centres de la combativité cheminote - Notre-Dame de Paris et jusqu’au bois de Boulogne et Bois de Vincennes - à croire que le ministère de l’intérieur envisage sérieusement l’installation d’une ZAD à l’entrée de Paris ce samedi. Cependant, ​tous les effectifs de police seront mobilisés pour ce week-end, et ce sur tout le territoire, notamment les unités le plus brutales telles que les Brigades anti-criminalité (BAC) et les voltigeurs. Les permanences judiciaires de nuit sont elles aussi toutes réquisitionnées.

Les Gilets jaunes inaugurent un nouveau cycle de lutte contre Macron

L’immense dispositif policier démontre l’inquiétude du gouvernement face à ce samedi anniversaire qui vient inaugurer les prochaines semaines de lutte à venir contre la réforme des retraites, lutte qui se cristallise autour de la date du 5 décembre. Le gouvernement veut éviter à tout prix que lors de ces manifestations, il ne perde le contrôle du maintien de l’ordre. Il est donc prêt à de nouveau faire usage de la force pour blesser et mutiler. Un an après, plus de 69% des classes populaires « réservent un accueil positif au mouvement ». Nombreux sont ceux qui estiment que le mouvement est justifié et que la réponse de l’État reste largement insuffisante. Les Gilets jaunes vont à l’occasion de cet anniversaire montrer au gouvernement et au monde qu’ils sont encore là et que la répression ne fera pas taire la colère légitime. Alors pour ce samedi, à vos gilets, masques et parapluies, et joyeux anniversaire.




Mots-clés

Police   /    Gilets jaunes   /    Violences policières   /    Politique