×

Riposte

Argentine : les travailleurs de la presse s’organisent contre les privatisations promises par Milei

Jeudi dernier en Argentine, une assemblée générale importante des travailleurs de l’agence de presse Télam a eu lieu pour s'organiser contre Javier Milei et faire face à ses attaques ultralibérales et la privatisation des services publics. Un exemple à suivre contre la politique que le libertarien d’extrême droite entend mener.

Solly Agostino

28 novembre 2023

Facebook Twitter
Argentine : les travailleurs de la presse s'organisent contre les privatisations promises par Milei

Crédits photo : Somos Télam

Javier Milei, le nouveau président argentin, a déclaré à de nombreuses reprises, tout au long de sa campagne, vouloir privatiser l’ensemble des services publics, en particulier la santé et la presse publique. Si le programme ultralibéral de Milei a suscité de nombreuses inquiétudes, particulièrement dans les rédactions et les médias publics, ces derniers n’ont pas tardé à s’organiser pour contrer les plans du libertarien nouvellement élu.

En effet, depuis mardi, de nombreuses assemblées ont fleuri dans les secteurs du service public argentin. Jeudi dernier, une importante assemblée s’est tenue à la tour de Telam, l’agence de presse nationale, à l’appel du syndicat SiPreBa. De nombreux secteurs syndicaux argentins de la presse étaient présents à cette assemblée, notamment des représentants des syndicats SiPreBa et FatPren, mais aussi d’autres médias argentins tels que Radio Nacional et TV Publica.

Cette assemblée a voté à l’unanimité la convocation d’assemblées régulières et le déclenchement d’un « état d’alerte » et de mobilisation permanente pour la défense des médias publics.

Selon les travailleurs eux-mêmes, relayés par La Izquierda Diario, ils vont « défendre les emplois et le droit à l’information » avec « unité », « vigilance » et « organisation », face à la proposition de privatisation des médias d’État du président élu Javier Milei. Cette assemblée a également été l’occasion de voter la coordination avec les autres syndicats de la presse publique, tout comme le lancement d’une campagne de sensibilisation sur l’importance d’une presse et de médias du service public.

Carla Gaudensi, dirigeante actuelle de FatPren, la Fédération argentine des travailleurs de la presse, a déclaré à La Izquierda Diario : « Ce syndicat ne manquera pas un seul jour de lutte pour défendre ces revendications qui sont les nôtres, nous devons être de plus en plus unis pour mener ce combat car nous en avons la force ! ».

Agustín Lecchi, secrétaire général de SiPreBa, a quant à lui tenu à souligner « la force de l’histoire de Télam ». À la suite de cette première assemblée, le délégué syndical SiPreBa de Télam, Sabino Cabrera, a déclaré : « Nous allons descendre dans la rue, organiser d’autres assemblées ! Nous allons nous organiser sur nos lieux de travail ! »

Cet "état d’alerte" voté lors des premières assemblées unitaires constitue un exemple important pour la suite du mouvement. Déjà la semaine dernière, les premières mobilisations ont émergé, touchant notamment des secteurs au-delà de la presse, tels que l’éducation ou encore l’industrie pneumatique. Il est primordial de continuer à organiser la résistance à la base et d’élargir ces initiatives à tous les secteurs et lieux de travail. Face à l’extrême droite et à la politique que Milei promet d’appliquer, il n’y a pas de temps à perdre.


Facebook Twitter
Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Notes sur les grandes tendances de la situation internationale

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Le plan Netanyahou : vers un contrôle total de la Palestine

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l'UE accélère son escalade militariste

Deux ans après le début de la guerre en Ukraine, l’UE accélère son escalade militariste

Soutien à Boris Kagarlitsky, opposant marxiste à Poutine condamné à 5 ans d'emprisonnement

Soutien à Boris Kagarlitsky, opposant marxiste à Poutine condamné à 5 ans d’emprisonnement

Argentine. Grève contre les attaques de Milei sur l'éducation : les enseignants ne font pas la rentrée

Argentine. Grève contre les attaques de Milei sur l’éducation : les enseignants ne font pas la rentrée

Après le camouflet imposé par la rue, Macky Sall annonce sa démission mais la crise politique persiste

Après le camouflet imposé par la rue, Macky Sall annonce sa démission mais la crise politique persiste

« Rideau de fer maritime », expulsions massives : à Mayotte, le gouvernement prépare l'acte II de Wuambushu

« Rideau de fer maritime », expulsions massives : à Mayotte, le gouvernement prépare l’acte II de Wuambushu

Israël continue de bombarder une population affamée et bloquée à Rafah

Israël continue de bombarder une population affamée et bloquée à Rafah