^

Politique

Saint-Etienne

"Assassinat raciste" : une marche en hommage à Yusufa, lâchement tué à coups de couteau

Le 26 mai dernier, Yusufa, un jeune de 26 ans a été lâchement tué à coups de poignards par un groupe d’individus dans un quartier de Saint-Étienne. Sa famille dénonce une agression négrophobe. Pour lui rendre hommage, des marches sont organisées ce samedi à Saint-Etienne et à Paris.

vendredi 4 juin

Une marche silencieuse a été appelée ce samedi 6 juin pour rendre un dernier hommage à Yusufa, poignardé à mort le 26 mai dernier. Sur les réseaux sociaux, la vidéo de l’agression filmée par des voisins avait bouleversé les internautes. On y voit une dizaine de personnes dans un quartier de Saint-Étienne, asséner de plusieurs coups de couteau un jeune homme de 26 ans, Yusufa, et père d’une enfant de 2 mois et demi. Conduit d’urgence au CHU de la ville, le garçon a succombé à ses blessures quelques heures plus tard au bloc opératoire.

Sur Twitter, les internautes s’offusquent et dénoncent l’absence de couverture médiatique de ce drame : « Sinon le meurtre de Youssoupha pourquoi les médias et les politiques ne s’en émeuvent pas ?  »

Le parquet affirme que « en l’état actuel du dossier, rien ne permet d’accréditer le caractère raciste du meurtre ». Mais la mère de Yusufa témoigne du climat raciste qui s’était installé avant le meurtre de son fils : «  Moi je voyais, les gens de l’Est "sale noir", ils le regardaient... Je lui disais "vas-y calcule pas, viens on part"  ». Pour sa part la Ligue de Défense Noire Africaine, dont les avocats ont été choisis par le famille pour mener la bataille judiciaire, dénonce « un odieux assassinat raciste ».

Par ailleurs, cette nouvelle agression, d’une violence inouïe, s’inscrit dans un contexte où d’offensive raciste du gouvernement, de la droite et de l’extrême-droite, avec toutes les conséquences qui en découlent en terme de banalisation et de multiplication des agressions racistes. A l’image de l’agression négrophobe d’un livreur UberEats à Cergy, qui a provoqué une vague d’indignation contre le racisme.

Pour rendre hommage à Yusufa, une marche silencieuse est organisée ce samedi 5 juin à Saint-Étienne et dans d’autres villes comme à Paris. « Stop à la violence, justice pour Yusufa » exige la JIAS, un collectif à l’initiative des rassemblements.

Tandis que la presse et le gouvernement passent le meurtre sous silence, nous souhaitons apporter tout notre soutien et nos condoléances à la famille de la victime, et appelons le plus grand nombre à se joindre aux rassemblements appelés samedi.




Mots-clés

rassemblement   /    Anti-racisme   /    Saint-Etienne   /    Racisme   /    Politique