^

Politique

Après l'annonce ce 29 février

Au Havre, la permanence d’Edouard Philippe redécorée après l’annonce du recours au 49.3

Ce 29 février, après l'annonce du recours au 49.3 par Edouard Philippe, une manifestation spontanée s'est déroulée au Havre. A cette occasion, les manifestants ont redécorés la permanence du premier ministre, actuellement en campagne pour les municipales dans la ville portuaire.

dimanche 1er mars

Crédits photo : Hervé Guiraudou / France Télévisions

Action, réaction, serait-on tenté de dire. L’annonce du recours au 49.3 par Edouard Philippe hier en fin d’après-midi a déclenché une série de manifestations spontanées. A Paris bien sûr, mais aussi à Toulouse, à Bordeaux ou bien encore au Havre, l’un des fiefs de la contestation sociale depuis 2016.

Or, Le Havre, c’est aussi la ville ou le premier ministre fait actuellement campagne dans le cadre des élections municipales. Une fois arrivés devant la permanence d’Edouard Philippe, les manifestants ont alors décidé d’ouvrir au locaux une séance de re-décoration : messages tagués, affiches et autres jets d’oeufs ont ainsi donné un aspect à la permanence plus en adéquation avec le rejet et la colère sociale qu’inspire le premier ministre.

Bien sûr, la police est rapidement intervenu. Et bien sûr, les médias dominants n’ont pas manqué de faire parler leur talent de dramaturge, parlant d’un véritable saccage de la permanence du premier ministre. Des envolés lyrique qui masque mal la colère qui s’exprime contre l’application de l’article le plus anti-démocratique de la V° République par l’un des gouvernements les plus détesté de cette même République. Dès lors, la question va être d’organiser le plus massivement possible et par la grève une réponse à la hauteur de l’attaque.




Mots-clés

Réforme des retraites   /    Édouard Philippe   /    Le Havre   /    49.3   /    Politique