^

Notre classe

Blocage pendant plus de deux heures

Au dépôt RATP de Pleyel, les flics ont dû reculer ce matin

Belle action, ce jeudi matin, sur le gros centre RATP de Pleyel, à Saint-Denis. Face à la détermination des grévistes et aux actions de leurs soutiens, les flics ont dû reculer.

jeudi 16 janvier

Le blocage a tenu plus de de deux heures, au petit matin, au dépôt d’autobus de Pleyel, à Saint-Denis. Une petite centaine de soutiens qui ont donné chaud au cœur aux grévistes, plus nombreux que les jours précédents. Personnels de l’Education, personnels hospitaliers, étudiantes et étudiants, mais aussi territoriaux et cheminots du technicentre du Landy, venus en appui. Visiblement, les flics ne s’attendaient pas à cela.

Les soutiens, en première ligne, ont réussi à faire reculer le cordon de policiers, qui a été débordé. Les rares bus pouvant sortir ont été bloqués à l’intérieur. Ce n’est que par la suite, vers 7h, que les forces de répression ont décidé d’arroser copieusement le piquet de blocage avec de la lacrymo. Mais le tour était joué : le blocage a bien eu lieu et la grève, malgré toutes les difficultés, a été un succès aujourd’hui !




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Réforme des retraites   /    Cheminot-e-s   /    93   /    RATP   /    Education   /    Hospitaliers   /    Notre classe