^

Notre classe

Vidéo

« Au nom de la liberté d’expression, ils veulent verrouiller la nôtre ». Maude Vadot, enseignante-chercheuse

La Loi de programmation de la recherche, une catastrophe pour les enseignants chercheurs, a subi des amendements par le Sénat qui visent à restreindre, au nom des « valeurs de la République », les libertés académiques à l’université.

mardi 3 novembre

Depuis des années, les personnels de l’ESR bricolent pour faire tenir les enseignements et la recherche avec des bouts de ficelle. Avec la pandémie, il leur faut, à moyens constants, faire en sorte d’assurer la continuité pédagogique, ce qui nécessite souvent d’aller bien au-delà de leurs missions habituelles. Et pendant toute cette période de crise, gérée de manière dramatique, le gouvernement est à la manœuvre pour faire peser en partie la responsabilité des attentats sur les universités et leurs personnels, en profitant du climat sécuritaire nauséabond pour museler les enseignants chercheurs sous prétexte… de garantir la liberté d’expression. Une preuve s’il en fallait du caractère réactionnaire et du tout répressif de celles et ceux qui gouvernent : il est temps que ça cesse !