^

Politique

Coup de pub raté

Auvergne Rhônes-Alpes. Wauquiez commande pour 35 millions d’euros de masques en partie inutilisables

A quelques jours du second tour des municipales, tous les habitants de la région Auvergne Rhône Alpes ont découvert dans leurs boîtes aux lettres un kit de deux masques, accompagné d'une note signée par Laurent Wauquiez, président LR de la région. Coût de l'opération : 35 millions d'euros... pour des masques en grande partie inutilisables en l'état.

mercredi 17 juin

A quelques jours du second tour des municipales, cela se voulait un joli coup de pub pour Laurent Wauquiez, président LR de la région Auvergne Rhône-Alpes et soutien actif de nombreux candidats dans la région. Ces dernières semaines, tous les foyers de la région Auvergne Rhône Alpes ont reçu, dans leur boîte aux lettres, un kit composé de deux masques lavables, offerts par la région. Les deux masques sont accompagnés d’un mode d’emploi, ainsi que d’une note de Laurent Wauquiez, qui met en avant la politique de la région pendant la crise sanitaire. L’élu LR s’y vante de cette « gigantesque opération logistique » rendue possible par des bénévoles, visant à équiper tous les Rhône-Alpins de masques alors que « ce n’est théoriquement pas une compétence de la région ».

Au total, d’après la communication de la région, 9 millions de masques ont été commandés, pour un total de 35 millions d’euros. A l’heure du chauvinisme industriel et du capitalisme vert, Wauquiez et la Région insistent sur le caractère réutilisable des masques, conforme au « développement durable », et sur le fait que la production des masques a été assurée par « des entreprises qui produisent ici en Auvergne-Rhône-Alpes », en l’occurrence le groupe Chamatex, dont le siège social est à Tarare (69), qui pour sa part affiche en première page de son site sa participation à l’effort national de production de masques. Si dans les petites communes, la distribution a commencé début mai, les masques sont arrivés il y a une dizaine de jours à Lyon, et cette semaine à Chambéry.

Le problème, c’est que ces « masques Wauquiez » sont surtout décoratifs : leur conception est en effet largement défectueuse. Les élastiques sont prévus pour passer derrière la tête, et non derrière les oreilles comme sur beaucoup d’autres modèles ; sauf que l’élastique du bas est tellement large qu’il est inutile, et ne permet pas d’assurer la fermeture hermétique du masque. Au final, seules les personnes ayant une grosse tête peuvent donc les utiliser. Pour finir, la notice d’accompagnement correspond à un autre modèle de masque, dont les élastiques sont conçus pour passer derrière les oreilles.

Wauquiez annonce donc avoir fourni gratuitement 9 millions de masques aux 8 millions d’habitants de la région. Mais pour la majeure partie de la population, notamment les enfants mais aussi une bonne partie des adultes, ces masques sont tout juste bons à jeter... A 35 millions d’euros, ça fait cher le coup de comm’.




Mots-clés

Masques   /    Covid-19   /    Crise sanitaire   /    Coronavirus   /    Municipales   /    Chambéry   /    Laurent Wauquiez   /    Grenoble   /    Lyon   /    Politique