^

Politique

Benjamin Griveaux, le Paris de Macron

L'ex porte parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a officiellement annoncé sa candidature à l'investiture LREM pour les municipales à Paris. Un candidat privilégié pour Macron, qui sera malgré tout en compétition avec d’autres ministres démissionnaire comme Mounir Mahjoubi.

vendredi 29 mars

Ce jeudi, Benjamin Griveaux a officiellement annoncé sa candidature pour la mairie de Paris. Il est en bonne voie pour obtenir bénédiction d’Emmanuel Macron pour se voir confier l’investiture de La République en Marche pour les prochaines municipales dans la capitale. Il n’a d’ailleurs pas perdu de temps, a peine deux jours après avoir quitté le gouvernement, l’ancien porte-parole a clairement lancé sa campagne. « Oui, évidemment oui, je suis candidat pour que les Parisiens retrouvent la fierté et le plaisir de vivre à Paris », a-t-il déclaré au cœur d’un discours tenu ce jeudi dans le but de faire connaître ses ambitions. Sa priorité serait «  d’en finir avec la gestion clanique de Paris, avec l’alternance gauche-droite dont on ne sait plus bien d’ailleurs à quoi elle rime », selon ses propres dires et de «  remettre Paris en Marche  ».

Pour cela justement, il lui faudra obtenir le soutien du parti, alors que le choix du candidat en interne devrait être fait au mois de juin. Ils sont en effet plusieurs à briguer cette investiture LREM pour ces municipales, à commencer par un autre ancien du gouvernement, lui aussi démissionnaire cette semaine, l’ex-secrétaire d’Etat au numérique, Mounir Mahjoubi, qui espère lui aussi être l’heureux élu. Le député Cédric Villani, le vice-président de l’assemblée nationale Hugues Renson ou encore Anne Lebreton, adjointe au maire du 4e arrondissement, sont également en lice. Autant de concurrents et de lignes politiques parfois discordantes pour savoir qui affrontera la maire sortante, Anne Hidalgo, et l’ensemble des autres candidats, notamment issu des Républicains.

Les premières batailles internes se sont ouvertes entre Benjamin Griveaux et Mounir Mahjoubi qui n’ont pas manqué de s’invectiver ces dernières semaines. « Je ne vois pas comment Mounir peut se prétendre le candidat de l’amour et de l’inclusion quand il a changé trois fois de directeur de cabinet. » C’est donc Griveaux qui allume la première mèche, la réponse est rapide : « Benjamin sait cogner, ça je lui reconnais. Ce n’est pas comme cela qu’on rassemble pour devenir maire de Paris. »
En attendant de savoir qui sera le candidat désigné pour briguer la mairie de Paris, Griveaux, Mahjoubi et l’ensemble des ministres ayant quitté le gouvernement vont pouvoir reprendre leur poste de député en lieu et place de leurs suppléantes afin d’exercer leurs fonctions de ministres. «  Deux hommes se lancent dans un combat de jeunes coqs. Résultat, deux femmes perdent leurs jobs. C’est très ’ancien monde’  », relevait à ce sujet un élu de la majorité.

Dans tous les cas, la rhétorique du «  ni à gauche, ni à droite  » devrait une nouvelle fois être le credo favori de tous les candidats. Mis en difficultés depuis plusieurs mois par le refus de ses politiques ultra-libérales – refus qui s’illustre en particulier dans le mouvement des Gilets Jaunes – Macron et sa majorité joueront gros lors des prochains scrutins électoraux. Ce sera le cas dès le mois de mai prochain lors des européennes, mais également aux municipales. Cette situation entre dans le cadre de la crise politique actuelle, les anciens cadres gouvernementaux batailles pour des postes plus locaux, une relocalisation qui donne une impression d’instabilité, personne ne veut être mouillé dans les suites de la gestion de crises concernant les Gilets Jaunes mais cela est évidemment combiné avec la nécessité pour LREM de s’appuyer sur des victoires électorales qui permettrait de légitimer la suite du mandat. La mairie de Paris est effectivement très symbolique et le choix de LREM sera important pour la suite de sa politique.

Crédit photo : © Etienne Laurent Source : Reuters




Mots-clés

Benjamin Griveaux   /    Paris   /    Emmanuel Macron   /    Politique