^

Société

Troisième fortune du monde

Bernard Arnault « premier de cordée », employés de carrefour premiers licenciés.

Avec une fortune estimée à 87,4 milliards de dollars, Bernard Arnault devient le troisième homme le plus riche au monde. Parallèlement le groupe Carrefour, dont le groupe Arnault est actionnaire, a décidé la suppression de 3600 postes depuis 2018. Mais ou est donc la fameuse corde ?

vendredi 12 avril

La croissance très rapide du chiffre d’affaire ainsi que de la valeur de l’action du groupe LMVH (Moët Hennessy Louis Vuitton), numéro un mondial des produits de luxe, a permis à Bernard Arnault - PDG du groupe et possédant 47,2% du capital - de faire croître considérablement sa fortune. Depuis le 5 mars date de publication du classement Forbes, il a obtenu 11,2 milliards dollars. Cette croissance exceptionnelle, très rare dans le milieu des grandes fortunes, s’explique par une augmentation de 33% de la valeur de l’action de LMVH. C’est toujours dans le secteur du haut de gamme que le milliardaire poursuit son ascension, toujours plus écœurante.

Parallèlement le groupe Carrefour, dont Bernard Arnault possède 8,74% du capital, a entrepris depuis 2018 la suppression de 3600 postes. Ces mesures d’austérités prévues dans le cadre d’une restructuration, n’as pas empêcher le groupe de distribuer 347 millions d’euros à ses actionnaires.

Mais que fait donc ce « premier de cordé » censé permettre l’ascension des derniers selon le gouvernement ? L’accumulation de la richesse et sa concentration entre les mains de quelque uns ne profites évidemment pas à l’ensemble de la population. En janvier 2019 l’ONG Oxfam révélait que la fortune des milliardaires dans le monde a augmenté de 900 milliards de dollars en 2018, soit au rythme de 2,5 milliards par jour, alors que celle de la moitié la plus pauvre de la population de la planète a chuté de 11 %.

Le temps que vous ayez lu cet article la fortune de Bernard Arnault aura augmenté de 315 000 euros. (Entre le 5 mars et aujourd’hui sa fortune a augmenté de 11, 2 milliard, soit 3 400 euro par seconde en moyenne.)




Mots-clés

Carrefour   /    Bernard Arnault   /    LVMH   /    Société