×

Les lycéens se mobilisent

Blocage au lycée Suger de Saint-Denis contre les E3C

Ce mardi 28 janvier, les élèves du lycée Suger avec le soutien d’étudiants, d’une délégation de parents, de certains de leur professeurs ainsi que des grévistes de la RATP, ont organisé le blocage de leur lycée pour protester contre la tenue des E3C.

Facebook Twitter

Ce matin, dès 8 heures, une cinquantaine d’élèves se sont donnés rendez-vous pour bloquer l’entrée de l’établissement et ainsi annuler les épreuves d’Histoire et de langues censées se dérouler aujourd’hui.

Oscar, lycéen en première, dénonce “les conditions révoltantes” dans lesquelles lui et ses camarades sont contraints de passer ces épreuves déterminantes pour l’obtention de leur baccalauréat. De fait, les sujets sont généralement choisis par le proviseur, qui faute d’avoir réellement échangé avec les enseignants, n’est pas en phase avec l’avancée du programme, mettant en difficulté les élèves.

Oscar nous partage aussi une vision plus large du conflit, dénonçant des dysfonctionnements allant bien au delà de l’enseignement : une “police qui se militarise” ou une “France qui resserre l’étau sur le peuple” faisant ainsi le lien avec les Gilets jaunes et le mouvement de grève actuel.

Les élèves, munis d’une banderole “Lycée Suger en lutte” se sont placés devant l’entrée principale en entonnant des slogans. Malgré le caractère pacifiste de ce rassemblement, certains membres du corps administratif ont vite tenté de dissiper le blocage, n’hésitant pas à bousculer violemment lycéens mineurs et soutiens.

Cette action a débouché sur une prise de parole du proviseur, qui a annoncé le report des épreuves du jour au mardi suivant. Cela n’a pas satisfait les lycéens, qui souhaitent leur annulation totale. De plus, celles censées se dérouler jeudi et vendredi sont maintenues, montrant la faible considération des revendications lycéennes. Les lycéens sont déterminés à revenir investir les lieux jusqu’à abandon de ces épreuves discriminantes et ce notamment pour les lycées de banlieue.


Facebook Twitter
Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis

Fin des rattrapages, absences, compensation et partiels à Paris 1 : la moitié des étudiants en sursis


Peines contre les parents, internats : Attal s'en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Peines contre les parents, internats : Attal s’en prend encore aux jeunes de quartiers populaires

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Censure : la droite veut interdire les conférences de LFI dans les facs

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Menace de suppression des rattrapages à Sorbonne Université : retour sur un projet ultra-sélectif

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Bordeaux Montaigne : la mobilisation proche de la victoire sur la gestion des VSS après 7 mois ?

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l'enquête du Poing Levé

Les étudiant-es vivent en moyenne avec 718 € par mois, révèle l’enquête du Poing Levé

Le gouvernement veut « remilitariser » la Journée défense et citoyenneté pour embrigader la jeunesse

Le gouvernement veut « remilitariser » la Journée défense et citoyenneté pour embrigader la jeunesse

VICTOIRE. La présidence de Paris 8 portera la demande de régularisation des étudiants sans-papiers

VICTOIRE. La présidence de Paris 8 portera la demande de régularisation des étudiants sans-papiers