^

Jeunesse

Convergence

Blocage de lycée : à Montpellier, une répression administrative importante touche les lycéens

Ce lundi, les lycéens de Jules Guesde, à Montpellier, ont décidé de poursuivre leur mobilisation, avec détermination. Ils ont en fin de matinée appris que nombre de leurs camarades étaient la cible de sanctions administratives ou convocations.

mardi 10 décembre 2019

Suite à leur blocage réussi mais violemment réprimé de ce vendredi, un groupe d’élèves a décidé de continuer sur sa lancée en votant une nouvelle mobilisation ce lundi 9 décembre, choqués et révoltés par les violences policières.

Les lycéens se sont donc retrouvés à 7h, pour bloquer l’entrée principale du Lycée Jules Guesde de Montpellier à l’aide de poubelles et de barrières de chantier. Cette fois-ci, la police n’est pas intervenue. Dès 7h30, les EMAS (équipes mobiles académiques de sécurité) et l’administration du lycée, notamment le proviseur, étaient là pour tenter violemment de rentrer le mobilier urbain dans le lycée, bousculant les élèves, et de les prendre en photo ou en vidéo afin de les identifier. On rapporte même que la rectrice s’est déplacée aux alentours de 7h30. Certains parents d’élèves membres de la FCPE n’ont pas non plus hésité à tirer des poubelles sur lesquelles des élèves étaient assis et à les pousser pour permettre un passage. De nombreuses menaces ont été proférées par le proviseur pour dissuader les lycéens de bloquer.

Suite à cela, quelques lycéens présents sur le parvis repérés grâce aux vidéos prises par la direction, ont été convoqués pour un entretien en présence de leurs parents. Dans la soirée, un mail accusant les élèves de "participer à un blocage entraînant des violences sur l’établissement", sans tenir compte du degré d’implication de ces derniers, les sanctionne de 5 jours d’exclusion avec sursis.

Cette répression ciblée de quelques lycéens montre la peur que les classes dominantes ont d’un mouvement lycéen d’ampleur après l’importante journée du 5 décembre ! Face à un avenir précaire, aux réformes du bac aux contours encore flous, aux attaques sur nos retraites et à la répression, mobilisons-nous ce 10 décembre !




Mots-clés

Mouvement des retraites 2019-2020   /    Grève décembre 2019   /    Réforme des retraites   /    Lycées   /    Jeunesse   /    Politique