^

Société

Rentrée mouvementée

Blocages en soutien à Théo et interpellations de lycéens à Montpellier

La mobilisation en soutien à Théo se prolonge… Après un week-end de mobilisation en soutien à Théo, à Montpellier avec deux rassemblements samedi après-midi mais également à Paris et ailleurs en France, ce lundi de rentrée s'annonce mouvementé et fort en mobilisation à Montpellier.

lundi 20 février 2017

Paul Rolland

Suite à l’appel qui a circulé auprès des lycéens de différents établissements de Montpellier, quelques lycées ont été bloqués tôt ce matin, comme un écho aux blocages du printemps dernier. Après des départs de feu de poubelle à différents endroits de la ville, un second blocage a été organisé devant le lycée Georges Clemenceau de Montpellier. Une dizaine de voitures et de camions de la police et de la BAC sont arrivés immédiatement sur place. Les flics se sont mis directement en place et ont tiré sans sommation des grenades lacrymogènes dans la précipitation. Dans une ambiance tendue, ils ont fait reculer tous les spectateurs assez violemment, n’hésitant pas à menacer pour intimider. Le cortège de lycéens s’est alors regroupé dans les petites rues adjacentes au lycée, pendant qu’un groupe de la BAC a contourné et pris la foule à revers. Au moins trois lycéens ont alors été interpellés, dont un qui a reçu un violent coup dans le ventre - pendant qu’un témoin de l’interpellation, venu observer les faits suite aux différents appels passés sur les réseaux sociaux a alors été pris à partie par un des officiers de la BAC et insulté : « on te connaît anarchiste, va », « dégage enculé, enculé » !
Rendez-vous est donné à 17 h ce même jour, place de la Comédie, afin d’organiser un rassemblement pour soutenir Théo et les interpellés de cette journée de mobilisation à Montpellier. Non aux crimes policiers, stop aux violences d’État ! #JusticePourThéo




Mots-clés

#JusticePourThéo   /    Montpellier   /    Violences policières   /    Lycées   /    Société