^

Politique

Facho hors de nos quartiers !

Bordeaux. Agressions de l’extrême-droite à Saint-Michel : rassemblement pour riposter le 1er juillet

Un rassemblement est organisé le vendredi 1er juillet suite à l'agression raciste du groupuscule Bordeaux nationaliste le 24 juin dernier. À l'appel de plusieurs organisations, rendez-vous à 18 h place Saint-Michel afin de répondre à l'extrême droite et ne pas leur laisser nos quartiers !

jeudi 30 juin

Le vendredi 24 juin 2022, en plein cœur du quartier St-Michel, des militants du groupuscule d’extrême droite Bordeaux Nationaliste, armés de barres de fer et de bombes lacrymogènes, ont agressé des passants en hurlant des slogans racistes. C’est une deuxième agression raciste en peu de temps à Bordeaux, après la provocation de militants lors de la marche des fiertés le 12 juin dernier.

En réponse, le groupe Offensive antifascistes Bordeaux (OAB) a lancé un premier appel à se rassembler, ce vendredi 1er juillet à 19h Place Saint-Michel, afin de leur rappeler que la rue ne leur appartient pas.

Plusieurs organisations, dont SOS racisme, la Ligue des Droits de l’Homme, le Girofard ou encore l’UD CGT, ont également lancé une initiative, même lieu, à 18h.

Avec Révolution Permanente Bordeaux, nous nous joignons à ces appels et appelons le plus largement à les rejoindre. Cette expédition violente et raciste d’un groupuscule d’extrême droite, qui s’en prend aux habitants du quartier Saint-Michel et surtout à un jeune migrant sans domicile, ne peut pas rester sans réponse. Il est essentiel que les organisations politiques et syndicales de gauche se rassemblent pour dénoncer et répudier ces actes ignobles.

La lutte contre l’extrême droite, ses idées et ses militants, ne peut se faire qu’en dehors des institutions, en total indépendance du gouvernement et en lien avec le monde du travail et la population. Après avoir fait le lit de l’extrême droite et sa banalisation pendant plus de cinq années avec ses politiques sécuritaires, racistes et réactionnaires, le gouvernement n’est en aucun cas un allié pour faire rempart à l’extrême droite. Que ce soit la loi Séparatisme ouvertement islamophobe ou la loi Sécurité Globale qui renforce l’arsenal répressif de l’État et l’impunité des violences policières, la lutte contre l’extrême droite et ses idées commence par le combat contre le gouvernement au pouvoir.

Rendez-vous ce vendredi 1er juillet à partir de 18h place Saint Michel !



Mots-clés

Antifascisme   /    Manifestation   /    Bordeaux   /    Extrême-droite   /    Politique