^

Jeunesse

La lutte paye !

Bordeaux. Les étudiants de la faculté de la Victoire obtiennent le report des partiels !

Alors que la faculté de la Victoire à Bordeaux est occupée depuis le 4 décembre par des étudiants, des professeurs, des grévistes et des Gilets Jaunes dans le cadre de la mobilisation contre la réforme des retraites, les étudiants viennent d’obtenir le report des partiels !

dimanche 15 décembre 2019

Une victoire importante, alors que la mobilisation contre la réforme des retraites pourrait prendre un tournant décisif à partir de la journée de grèves et manifestations du mardi 12 décembre.

Alors que la présidence de l’Université souhaitait imposer le maintien des examens la semaine du 16 au 20 décembre, menaçant directement la tenue de l’occupation, celle-ci a annoncé dans un communiqué le dimanche 15 décembre, le report des examens de la première session à la rentrée 2020.

En effet, une partie de la faculté de la Victoire est occupée depuis le 4 décembre au soir, contrecarrant la stratégie des présidences d’Université un peu partout en France de fermeture administrative afin d’empêcher l’organisation des étudiants. Un lieu d’étude que les occupants cherchent à construire comme un QG de la mobilisation contre le projet de réformes des retraites et de coordination des différents secteurs en lutte. A ce titre, l’occupation a d’ores et déjà accueilli de nombreuses assemblées générales inter-luttes, notamment celle du 5 décembre ayant réunie 800 personnes. AGs ayant débouchées sur des blocages de l’économie et l’organisation de délégations étudiantes en soutien des grévistes, notamment sur les piquets de cheminots.

Réunis en AG vendredi 13 décembre, étudiants, professeurs et personnels s’étaient majoritairement opposés au maintien des partiels pour diverses raisons : communication catastrophique de la part de la direction de l’Université, frein à l’amplification de la mobilisation… alors que cette décision, prise au sein d’instances minoritaires cherche à briser le mouvement. L’AG avait ainsi voté de mettre les moyens nécessaires en œuvre pour bloquer ces examens.

La présidence de l’Université a ainsi été contrainte de reculer face à la mobilisation des occupant-e-s ! Une victoire qui doit nous encourager à poursuivre et amplifier la mobilisation chez les étudiants, et à construire ce lieu de convergences en s’adressant largement vers l’extérieur, et en appelant tous les secteurs qui souhaitent s’organiser, à rejoindre les Assemblées générales inter-luttes, notamment celle qui se tiendra mardi 12 décembre à 18h à la faculté de la Victoire !

Alors que la nouvelle est tombée en pleine Assemblée Générale, un feu d’artifice a été tiré pour fêter ça :

La mobilisation se poursuit, à commencé par la journée de lundi, où les étudiants et le personnel de l’université se réuniront en assemblée générale ainsi que l’AG Inter-luttes de mardi 17 décembre




Mots-clés

Réforme des retraites   /    Bordeaux   /    Université   /    Jeunesse