^

Notre classe

Barbecue solidaire

Bordeaux. Pas de trêve pour les cheminots, soutenons la caisse de grève !

À Bordeaux, les cheminots ont continué la bataille pendant les vacances et n’ont pas cédé aux « appels » à la trêve. Ce faisant, le conflit durant, les pertes financières engendrées par la grève commencent à sérieusement peser, à nous de les soutenir en donnant à la caisse de grève et en participant au repas solidaire de vendredi devant la gare.

jeudi 2 janvier

Depuis le 5 décembre les cheminots, et notamment les conducteurs de train, sont la pointe avancée du mouvement contre la réforme des retraites localement à Bordeaux. La grève dure des cheminots montre leur détermination à continuer le combat, jusqu’au retrait de la réforme, et à refuser toute trêve. La reconduction de la grève est votée en Assemblée générale sur la base des discussions qui en émergent, et de l’avancement de la situation.

Aujourd’hui la situation est telle que certains d’entre ces cheminots auront des salaires de 0 euros pour le mois de janvier ! En effet, avec bientôt un mois de grève, et des manœuvres de la direction pour décaler les jours de grève de décembre à janvier, nombreux cheminots vont vivre un mois à 0 salaire.
Face à cette réalité et aux difficultés que cela entraîne, et parce que la victoire de la grève en dépend, les organisations syndicales se doivent de dégager des fonds pour ces grévistes exemplaires. Dans le même temps, il est central de participer à la caisse de grève des cheminots bordelais. Toutes celles et ceux qui ne peuvent pas être en grève pour des raisons financières ou de statuts (étudiants, retraités,..) peuvent contribuer à la lutte en permettant aux cheminots de tenir leur grève !

En faisant tourner et en visibilisant au maximum cette caisse de grève, les soutiens extérieurs ont un rôle à jouer dans la pérennité de la lutte et de la possibilité de la victoire contre ce gouvernement.
Retrouvez ici le lien de la caisse de grève des cheminots de Bordeaux.

Vendredi 3 janvier aura lieu un barbecue organisé par des étudiants de l’université occupée récemment expulsée en solidarité avec les cheminots. Le rendez-vous est donné à partir de 11H sur le parvis de la gare. Nous vous invitons à venir largement, et partager un moment festif toutes et tous ensemble dans la perspective de faire continuer ce mouvement, et cela passe en premier lieu pour soutenir les grévistes !




Mots-clés

Cheminot-e-s   /    Bordeaux   /    SNCF   /    Notre classe