^

Politique

#ICANTBREATHE

Bordeaux. Plus de 3000 collégiens et lycéens manifestent contre les violences policières et le racisme

Black Lives Matter Bordeaux a organisé ce mercredi un rassemblement au niveau de l'hôtel de ville. Ils étaient plus de 3 000, majoritairement des collégiens et lycéens, à exiger justice pour toutes les victimes des violences policières racistes.

jeudi 11 juin

Crédit photo : RP Bordeaux

Cet événement organisé en seulement quelques jours par des collégiens a pris une grande ampleur grâce à sa diffusion sur les réseaux sociaux.
Ce 10 juin à 15h, plus de 3 000 personnes se sont regroupées au niveau de l’Hôtel de ville pour manifester contre les violences policières et contre le racisme.

Après plusieurs prises de paroles pour dénoncer les assassinats de la police raciste et pour exiger justice pour Adama, Floyd et toutes les victimes de répression, le cortège est parti en manifestation sauvage, passant notamment par la rue Sainte Catherine, pour s’arrêter devant le commissariat.

Les jeunes ont escaladé les barrières qui se trouvaient à l’entrée et se sont regroupés devant l’entrée en criant « justice pour Adama » « justice pour Floyd » ou encore « Tout le monde déteste la police ».

Le cortège a ensuite rejoint l’arrière du bâtiment et s’est retrouvé face à un cordon de CRS et de membres de la BAC.

La foule scandait « Police raciste, état complice ». En reprenant le symbole qui a émergé lors de la mobilisations aux USA, les jeunes se sont arrêtés plusieurs fois pour s’agenouiller avec le poing levé, en criant « Pas de justice, pas de paix ! ». Déterminés, les jeunes sont restés plusieurs heures face au cordon de CRS.

Ce rassemblement composé principalement de jeunes collégiens et lycéens montre l’intérêt croissant de la jeunesse pour les questions politiques, notamment pour l’anti-racisme. Un cortège rempli de collégiens et de lycéens aussi déterminés et qui ne reculent pas devant une vingtaine de policiers en restant plus d’une heure face à eux tout en chantant le slogan « On reste là ! On bougera pas ! » est réellement impressionnant, surtout lorsque l’on se rappelle les violentes répressions des manifestations à Bordeaux ces derniers mois. On observe une participation grandissante des jeunes notamment dans les marches pour l’écologie, qui touche directement notre futur.
 
Ce mouvement prouve que la jeunesse peut jouer un rôle essentiel dans les différentes luttes, que ce soit contre le racisme, les violences policières, l’écologie, le féminisme mais également contre les attaques du gouvernement avec les E3C et le Bac Blanquer. Nous sommes à la vielle d’une crise historique où la jeunesse peut apporter un énorme soutient aux différentes luttes et même être moteur. La jeunesse sera la première touchée par la crise économique historique qui s’annonce.

Avec un taux de chômage élevé, une précarité grandissante, une sélection scolaire mais aussi l’incertitude de l’avenir, la situation impose à cette jeunesse de prendre la rue.




Mots-clés

#JusticeForGeorgeFloyd   /    Anti-racisme   /    Comité Vérité pour Adama   /    Jeunesse   /    impunité policière   /    Adama Traoré   /    Bordeaux   /    Racisme   /    Violences policières   /    Politique