^

Notre classe

Régularisation pour toutes et tous !

Bordeaux. Rassemblement en soutien aux détenus du CRA en grève de la faim

Ce mercredi, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le Centre de Rétention Administrative de Bordeaux aux sous-sols de l'Hôtel de Police pour soutenir la grève de la faim des détenus suite au suicide de l’un d’entre eux.

mercredi 28 avril

Mercredi à 14h30 devant l’Hôtel de Police de Bordeaux, une cinquantaine de personnes étaient présentes en soutien aux détenus du Centre de Rétention Administrative (CRA) de Bordeaux dans le cadre d’un rassemblement dont l’appel avait été signé par plusieurs organisation parmi lesquelles le NPA, les Jeunes Insoumis, le Kabako, l’UCL, Les Maraudeurs, Solidaires étudiant.e.s.

Les détenus du CRA ont en effet commencé une grève de la faim depuis une semaine à la suite du suicide de l’un de leurs co-détenus. Ils dénoncent notamment les conditions de rétention inhumaines, les locaux exigus et insalubres, qui font de la vie des détenus un enfer. En novembre, un cluster s’y est formé, alors que la crise sanitaire ne fait qu’aggraver leurs conditions de détention, déjà très difficiles à (sur)vivre.

Dans le rassemblement étaient présents de nombreux jeunes, rappelant la nécessité de visibiliser cette situation, et d’exiger non seulement la fermeture de ces centres de rétention, mais également la régularisation de tous les sans-papiers sans distinction. Le rassemblement était également l’occasion de rappeler la politique sécuritaire et raciste de l’exécutif, qui va de pair avec celle de la Préfecture localement.

Yenea, militante RP-NPA, est intervenue pour rappeler les expulsions successives dont la Préfète, Fabienne Buccio, est la “championne” en la matière. Après avoir fait expulser La Zone Libre de Cenon, qui abritait plus d’une centaine de familles avec des enfants, nous venons d’apprendre que l’Éclaircie, occupation d’un bâtiment appartement à la Mairie, vient d’avoir l’avertissement et la menace de l’expulsion. Une politique scandaleuse, en toute complicité avec l’État et ses relais à tous les niveaux, de la mairie, en passant par la Préfecture jusqu’à l’exécutif, rendant plus vulnérables encore ces secteurs en période de crise sanitaire.

Le rassemblement a été donc l’occasion de rappeler la revendication de réquisition de logements vides, nombreux par dizaines de milliers dans la métropole bordelaise, pour abriter tous ceux qui vivent dans la rue, de plus en plus nombreux dans cette période de crise.

Actuellement au rassemblement devant le CRA de Bordeaux a l'initiative du NPA-RP. Plus d'une cinquantaine de personne...

Publiée par Révolution Permanente Bordeaux sur Mercredi 28 avril 2021

Pendant le rassemblement, les interventions ont porté ces revendications mais également une voix résolument anti-impérialiste, en dénonçant les derniers événements de répression sanglante qui ont eu lieu au Tchad ou encore au Mali avec la complicité de l’État français. Cela a été l’occasion de réitérer la revendication de retrait immédiat de toutes les troupes françaises présentes en Afrique et au Moyen-Orient car il s’agit du même Etat qui discrimine les étrangers, les réduit à la précarité, qui les considère comme illégaux, et qui ferme ses frontières tout en continuant d’intervenir dans ces pays.

Soutien aux détenus du CRA de Bordeaux ! Régularisation de tous les sans-papiers !




Mots-clés

Centre de Rétention Administrative   /    Impérialisme   /    Bordeaux   /    Internationalisme   /    Sans-papiers   /    Notre classe