^

Notre classe

Tous et toutes ensemble !

Bordeaux. Un piquet de grève des infirmiers réussi pour un mouvement qui s’étend !

Voilà maintenant plusieurs semaines que les infirmiers des services d’urgences de Bordeaux sont en grève dans le cadre du mouvement de lutte national des infirmiers lancé par l’AP-HP. Pénurie de moyens, trop peu de personnel, rémunérations en baisse : les raisons ne manquent pas. Tous les mardis depuis le début du mouvement, les infirmiers tiennent un piquet de grève devant l’hôpital St-André afin de faire parler de leur lutte, mais aussi d’échanger avec passants et patients sur les difficultés du métier et les raisons de leur colère.

mercredi 19 juin

L’appel au piquet était posé à dix heures du matin, et malgré le pic de chaleur les soutiens étaient au rendez-vous : une cinquantaine de personnes ont effectué le déplacement pour venir discuter et soutenir financièrement et moralement les infirmiers et infirmières en lutte de Bordeaux.

Ni les provocations d’Agnès Buzyn envers les grévistes, ni l’augmentation ridicule de 0,8% du budget de la santé n’auront suffi à endiguer le moral des grévistes puisque ceux-ci sont de plus en plus nombreux, désormais accompagnés de nouveaux camarades de lutte venus notamment de l’hôpital de Pellegrin, le plus important de l’agglomération. Les syndicats des services, qui ont lancé l’appel à la grève, étaient eux aussi sur place : CGT, SUD et FO étaient tous trois présents.

Bonne humeur sous le soleil et combativité en perspective, puisque les visiteurs ont eu l’occasion de déguster boissons et gourmandises apportés par les grévistes, le plus souvent en échange d’un don reversé directement dans la caisse de grève locale. Parmi les soutiens présents, plusieurs étudiants et notamment une délégation d’ouvriers de Ford Blanquefort avec présence de Phillipe Poutou, eux aussi venus manifester leur soutien.

Ce piquet ne sera pas le dernier, puisque les grévistes continueront à tenir tous les mardis un piquet de grève tant qu’ils n’auront pas obtenu satisfaction. Toutes et tous sont évidemment invités à venir leur porter soutien, qu’ils soient gilets jaunes, syndiqués, ouvriers, étudiants ou autre.

Si vous souhaitez soutenir dès maintenant les grévistes de l’hôpital Saint André, n’hésitez pas à participer a leur caisse de grève en ligne pour les aider à faire durer aussi longtemps que nécessaire ce mouvement de lutte pour de meilleurs soins : c’est par ici.




Mots-clés

Santé   /    secteur santé   /    Grève   /    Bordeaux   /    Notre classe