^

Manifestation contre la réforme des retraites

Bordeaux. Une marée humaine envahit le centre-ville en cette première journée de mobilisation.

C’est de la Place de la République qu’un cortège massif s’est élancé dans une ambiance très combative. Les premières estimations de la CGT donnent aux alentours de 50 000 manifestants : un pari sans aucun doute réussi pour cette première journée de mobilisation.

jeudi 5 décembre 2019

Le cortège a défilé au départ de la République, en passant par le cours d’Albret et la Place de la Victoire. On pouvait alors assister en tête à un important cortège rassemblant des centaines d’étudiants des campus de Pessac et de la Victoire, très déterminés, aux côtés de cheminots.

La manifestation a rassemblé de nombreux secteurs du monde du travail à l’appel de différents syndicats. Ont défilé, entre beaucoup d’autres, les urgentistes et hospitaliers, ainsi que les pompiers, en grève depuis plusieurs mois déjà contre leurs conditions de travail et la dégradation du service public qui ont reçu un très bon accueil dans la manifestation.

Mais aussi des postiers et des cheminots, ayant conduit des piquets et réunions toute la matinée : les cheminots se sont en effet réunis à 150 devant la Gare Saint-Jean pour partir en manifestation.
Les dockers, les professeurs, les travailleurs de l’énergie ou encore de Dassault étaient aussi particulièrement mobilisés. Sans oublier les nombreux gilets jaunes présents dans le cortège qui témoignent de la volonté de convergence entre ce mouvement et les bases syndicalistes luttant pour un même intérêt : la défense des travailleurs et de tous les précaires.

Plus de 50 000 manifestants selon la CGT

Pour donner une idée, alors que la tête de manifestation s’engageait vers les Quinconces après un passage par le Cours Victor Hugo et les quais, la queue de manifestation se trouvait encore au départ Place de la République ! C’est donc un succès pour cette première journée de mobilisation.

La répression commence

La manifestation est actuellement stoppée au niveau des Quinconces où la police a gazé, alors que la BAC quadrille le centre-ville et cherche à intimider les manifestants dans les petites rues.

Une assemblée générale inter-luttes et interprofessionnelle aura lieu à 17h30 à la fac de la Victoire actuellement occupée, afin que l’ensemble des secteurs mobilisés puissent discuter ensemble des suites de la mobilisation et de l’enjeu central de la reconduite de la grève !

Evénement facebook de l’AG : https://www.facebook.com/events/559793508144100/




Mots-clés

5 décembre   /    Grève   /    Bordeaux   /    Grève générale   /    Répression