^

Politique

Municipales

Bordeaux en Luttes. Philippe Poutou à la tête d’une liste de lutte anticapitaliste

L’ancien candidat à la présidentielle vient d’annoncer lors d’une conférence de presse le lancement d’une liste intitulée Bordeaux en Luttes pour les élections municipales qui auront lieu en mars.

vendredi 24 janvier

La date n’avait pas été choisie au hasard. C’est ce vendredi 24 janvier, jour de mobilisation nationale contre la réforme des retraites que le collectif Bordeaux en Luttes a décidé de lancer officiellement sa campagne des municipales. La conférence de presse donnée à Bordeaux a permis de clarifier la confusion entretenue par les grands médias sur la nature et le contenu de la liste.

Les participants à la liste après la conférence de presse

La plateforme d’accord de lancement de la campagne affiche dès les premières lignes la perspective de la campagne : une liste du mouvement social, associant des étiquettes politiques et syndicales variées qui participent « toutes et tous aux grèves, aux manifestations et aux blocages contre la réforme des retraites ». Elle affirme sa perspective anticapitaliste « parce que nous luttons contre ce système qui exploite sans limite la majeure partie de l’humanité et la nature ».

Cette liste souhaite se délimiter de tous les autres « gros » candidats qui représentent le camp de la bourgeoisie. Elle aura pour vocation de défendre les intérêts du monde du travail et des classes populaires exclus de la vie politique dominante. La liste exclut d’emblée toute possibilité d’alliance de la liste d’union de la gauche menée par Hurmic (EELV, PS, PCF, Génération.s) qui ne représente en rien une alternative au néolibéralisme et au capitalisme vert.

Pour porter cette perspective, l’ancien candidat du NPA, seul ouvrier des présidentielles, a fait l’unanimité. Philippe Poutou portera l’idée que les « élections municipales, pas plus que les autres, ne modifient l’ordre social que nous nous entendons renverser ». Ce qui reste déterminant, ce sont nos luttes collectives et c’est en ce sens qu’une large place sera donnée au mouvement social. Si plusieurs organisations ont déjà annoncé leur soutien à la liste (FI et NPA), elle sera présentée sans logo distinctif pour incarner cette diversité.

Les axes programmatiques de la campagne porteront la question de la lutte contre les inégalités, qui pose les problèmes de la crise écologique et de la démocratie du point de vue des intérêts des travailleurs et des classes populaires. Entre autres revendications, on trouve la réquisition des logements vides, une augmentation générale des salaires, la gratuité des transports en commun ou encore une enquête indépendante sur la répression policière à Bordeaux.

Une assemblée générale de la liste sera organisée mercredi prochain pour préciser les contours de la liste et développer les points programmatiques.

Crédit photo : AFP / RAYMOND ROIG




Mots-clés

Bordeaux en luttes   /    Municipales   /    Élections    /    Lutte des classes   /    Philippe Poutou   /    Bordeaux   /    Politique