^

Bridgestone

Non à la fermeture et aux licenciements

Béthune. 1500 personnes en solidarité avec les Bridgestone : les travailleurs doivent prendre la lutte en main !

5 octobre | Plus d’un millier de personnes marchaient hier à Béthune contre la fermeture du site. Une mobilisation où s’est exprimée le refus de la fermeture et la solidarité avec les travailleurs menacés par un (...)

C'est dans la rue que ça se passe

Bridgestone. Manifestation dimanche à Béthune contre la fermeture de l’usine et les licenciements

3 octobre | Dimanche 4 octobre une manifestation a lieu à Béthune pour soutenir les travailleurs de Bridgestone contre la fermeture de l'usine et les licenciements. Face à la direction de la multinationale qui (...)

Édito

Bridgestone. Pour sauver les emplois, sortir du dialogue social et construire la riposte ouvrière

22 septembre | Alors que la direction de Bridgestone est déterminé à fermer le site de Béthune, les directions syndicales restent pour l'heure enfermées dans le cadre du dialogue social. « Accord de méthode » et (...)

Face à la dictature patronale

Bridgestone déterminé à fermer : faire grève, occuper, les salariés doivent prendre leurs affaires en mains !

22 septembre | Le couperet est une nouvelle fois tombé : la direction de Bridgestone a réitéré ce lundi que la fermeture du site de Béthune est bien « la seule option ». Une annonce, une nouvelle fois, terrible. Mais (...)

Bridgestone. Rien à attendre du gouvernement : occuper l’usine et demander sa nationalisation sous contrôle des salariés !

17 septembre | L’annonce de la fermeture de Bridgestone a produit un choc hier, et de nombreux politiciens dénoncent en chœur une situation dont ils sont bien souvent les premiers responsables. Dans ce cadre, la (...)

Choc. Bridgestone veut fermer son usine de Béthune et sacrifier 863 salariés

16 septembre | Ce mercredi 16 septembre, le fabricant japonais Bridgestone, qui emploie environ 3 500 personnes en France, a annoncé brutalement la fermeture de l’usine de pneus de Béthune. Face à cette attaque (...)