×

4 mois et puis s'en va

Caroline Cayeux virée : Macron lâche sa ministre des collectivités avant un énième scandale

Suite à la mise en cause de sa déclaration de patrimoine, Caroline Cayeux, ministre des collectivités territoriales, a annoncé sa démission ce lundi. Empêtré de toutes parts dans des affaires de corruption, le gouvernement sanctionne à la marge pour mieux se couvrir.

Louis McKinson

28 novembre 2022

Facebook Twitter

4 mois et puis s’en va. Ce lundi à 13h, la ministre des collectivités territoriales Caroline Cayeux a annoncé sa démission dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. La ministre nommée le 4 juillet dernier, et connue pour son opposition au mariage pour tous et son homophobie, s’est vu remerciée pour ses services la veille par le gouvernement.

La décision fait suite à sa mise en cause par la Haute Autorité de Surveillance de la Vie Publique (HATV), qui a épinglé sa déclaration de patrimoine. Dans son communiqué, la ministre déclare que l’institution : « l’estimait sous-évaluée » et qu’en dépit du fait qu’elle se soit « alignée sur ses évaluations, (…) la Haute autorité persiste à mettre en doute [sa] sincérité ».

La HATV n’a pas encore rendu publique son expertise mais c’est donc un mensonge sur la déclaration de patrimoine qui serait à l’origine de la démission forcée de la ministre. Et si cette fois le gouvernement s’est décidé à faire sauter la ministre pour son manque d’intégrité, il s’agit en vérité d’une exception.

Qu’il s’agisse de l’affaire Kohler et les liens entre le secrétaire général de l’Élysée et le croisiériste MSC, des accusations de prises illégales d’intérêt visant Dupont-Moretti, ministre de la justice, du catapultage de l’amie du président, consultante chez McKinsey, aux commandes de la contre-réforme des retraites, des accusations de corruption visant Olivier Dussopt ou encore des récentes affaires autour d’Agnès Pannier-Runacher, ministre de la transition énergétique aux fonds non déclarés dans le pétrole et bénéficiaire d’un « arrangement locatif » chez les Dassault, les gouvernements de Macron connaissent des affaires à répétition depuis 5 ans.

À ce titre, l’éviction de Caroline Cayeux survient alors qu’un saut a eu lieu la semaine dernière suite à l’ouverture de deux informations judiciaires visant le financement des campagnes présidentielles d’Emmanuel Macron. pour « tenue non conforme de comptes de campagne », « favoritisme et recel de favoritisme ». Dans ce contexte, le renvoi de la transfuge de droite pourrait être une tentative donner des gages de probité avant de plus amples révélations.


Facebook Twitter
Campagne raciste : l'imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Campagne raciste : l’imam Mahjoubi menotté devant ses enfants et envoyé en centre de rétention

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l'hypocrisie de Macron

Georges Abdallah, un résistant communiste emprisonné depuis 40 ans qui révèle l’hypocrisie de Macron

Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

Panthéonisation de Manouchian : opération détournement de mémoire pour Macron et le RN

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine

Appel à « dégager » Urgence Palestine : un texte policier contre les soutiens de la Palestine


10 milliards d'euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l'écologie, le travail et l'éducation

10 milliards d’euros de coupes budgétaires : Le Maire saigne l’écologie, le travail et l’éducation

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l'AfD qui appelle à la « remigration »

Avant de salir Manouchian, Le Pen déjeunait avec l’AfD qui appelle à la « remigration »

Moins d'écologie, plus d'exploitation : l'exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Moins d’écologie, plus d’exploitation : l’exécutif donne de nouveaux gages à la FNSEA

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste

Appel à « passer en économie de guerre » : Glucksmann lance sa campagne militariste