^

Débats

Pour rester mobilisés

Ce soir à Paris 8 : Grand meeting contre l’état d’urgence, la répression syndicale, la loi El Khomri

Ce jeudi 10 mars à 19h, un grand meeting aura lieu à l'université Paris 8 à Saint Denis, appelant à se mobiliser contre les attaques en chaîne du gouvernement : état d'urgence, répression syndicale, loi El Khomri… autant de raisons pour poursuivre les convergences qui se sont exprimées ce mercredi 9 mars dans les rues de nombreuses villes de France. Alors que nous avons été des centaines de milliers à battre le pavé pour exprimer notre refus de cette immense attaque contre les travailleurs et les futurs travailleurs que représente le projet de loi El Khomri, le combat doit se poursuivre jusqu’au retrait du projet de loi. Cette attaque, qui constitue le plus important recul pour nos conditions de travail de toute la Ve République, confirme que l’état d’urgence n’est qu’un prétexte pour mieux interdire et réprimer les manifestations, afin de museler les résistances qui s’expriment un peu partout contre l’offensive anti-sociale du gouvernement. On a d’ailleurs bien vu comment, au nom de l’état d’urgence et de ses prétendues directives « sécuritaires », les directions de plusieurs universités ont cherché à empêcher les étudiants et personnels de se rassembler afin d’organiser les mobilisations.

mercredi 9 mars 2016

A l’université de Paris 8, une assemblée générale a réuni plus de 700 personnes le 8 mars, dans une ambiance de lutte comme on n’en avait pas vu depuis de nombreuses années. C’est sans aucun doute le départ en grève le plus massif que la fac ait connu depuis la grande mobilisation de 1995, et la volonté d’en découdre et de construire des ponts entre les différents secteurs - étudiants, enseignants, travailleurs… - rappelle à bien des égards la lutte victorieuse contre le CPE qui avait fait trembler le gouvernement Villepin dix ans plus tôt. Alors que le gouvernement, en repoussant le passage du projet de loi en conseil des ministres, a montré sa crainte de la mobilisation, il est d’autant plus nécessaire de renforcer notre unité dans la lutte et de poursuivre le mouvement, tout en s’armant idéologiquement pour continuer à regrouper. Tel est l’enjeu de ce grand meeting, au cours duquel interviendront :

• Mickaël Wamen , syndicaliste CGT Goodyear condamné à 9 mois de prison ferme,
• Sergio Coronado, député écologiste mobilisé contre l’état d’urgence
• Collectif national Stop état d’urgence,
• Collectif national Nous ne cèderons pas
• Collectif national Contre la guerre,
• Collectifs locaux
• L’Unef
• Solidaires Etudiant-e-s,
• des victimes de l’état d’urgence,
• un inspecteur du travail,
• le Syndicat de la Magistrature,
• la Quadrature du Net

La soirée sera clôturée en musique par Captain Simard.

C'est demain à l'université Paris 8 à Saint Denis ! Après être descendus dans la rue par milliers aujourd'hui, ce grand...

Posté par Révolution Permanente sur mercredi 9 mars 2016

Samedi 12 mars : journée nationale de mobilisation contre l’état d’urgence

Et pour ne pas baisser la garde face à la politique liberticide et anti-sociale du gouvernement, alors que le Sénat s’apprête à examiner le projet de réforme constitutionnelle concernant l’état d’urgence et la déchéance de nationalité, une journée nationale de mobilisation aura lieu samedi 12 mars, à l’appel de plus de 150 organisations, pour porter les revendications suivantes :

• Défendons nos libertés !
• Non à l’état d’exception permanent
• Levée de l’état d’urgence
• Non à la déchéance de nationalité

À Paris, la manifestation sera au départ de la place Saint-Michel à 14h (Métro Saint-Michel), en direction de la place Edmond Rostand (Métro Luxembourg) où aura lieu un rassemblement festif dès 15h.




Mots-clés

Loi El Khomri   /    Etat d’urgence   /    Débats