^

Monde

Impérialisme

Centrafrique : des troupes portugaises de l’ONU soupçonnées de contrebande de diamants, d’or et de drogues

Une enquête a révélé que les soldats portugais de l’ONU en Centrafrique se seraient servis d’avions militaires pour convoyer des diamants, de l’or et de la drogue de contrebande. Ce nouveau scandale souligne une fois de plus le rôle destructeur des interventions militaires occidentales.

mardi 9 novembre

Crédit photo : AFP

L’Associated Press/AP a révélé hier le démantèlement d’un réseau de contrebande réalisé par des soldats portugais en Centrafrique dans le cadre d’une mission pour la paix de l’ONU. Le contingent de plus de 180 soldats a utilisé des avions militaires pour acheminer des diamants, de l’or ou encore de la drogue depuis la République centrafricaine vers la Belgique, en passant par le Portugal.

Ce n’est pas la première fois que les forces armées occidentales déployées soi-disant dans un but humanitaire sont prises dans un scandale. D’après un rapport de l’ONU, des soldats français stationnés aux côtés des forces portugaises auraient violé des enfants entre décembre 2013 et juin 2014. Les faits ont donné lieu à une enquête, qui as sans surprise, acquitté les soldats.

Cette nouvelle affaire souligne une fois de plus que les troupes occidentales sont un important agent de déstabilisation dans les régions où ils interviennent : en effet, la République centrafricaine est un pays riche en minéraux précieux qui sont au cœur des conflits. Les différents chefs de guerres maintiennent le pays dans un état de guerre permanent en se battant pour le contrôle des mines de diamants qui finissent bien souvent sur les marchés européens. Ces soldats portugais qui étaient donc censés maintenir la paix se révèlent être en réalité les convoyeurs de la contrebande, avec l’aide logistique de l’ONU, qui plonge le pays dans le chaos depuis des années.

Les troupes occidentales ne sont en rien une solution à l’instabilité, mais font au contraire partie intégrante du problème en participant directement à la destruction de ces pays dans des conflits sans fin comme au Mali. Seuls les travailleurs et la population de ces pays sont les forces capables de vaincre les forces réactionnaires qui sont bien souvent importées de l’étranger. Dans ce sens, il est important de revendiquer plus que jamais le retrait de toutes les troupes d’Afrique, qui déstabilisent, pillent les ressources et violent les populations locales.




Mots-clés

Portugal   /    Impérialisme   /    ONU   /    Afrique   /    Monde