^

Jeunesse

Pour le climat

Chambéry. Les 15 et 16 mars « plus chauds que le climat »

A Chambéry, les 15 et 16 mars ont été marqués par de grosses manifestations pour la prise en compte de l'urgence climatique, dans un contexte où le capitalisme menace de plus en plus la survie de milliers d'espèces sur la planète.

dimanche 17 mars

Crédit photos : Nadine Court

Vendredi 15 mars, ce sont environ 168.000 jeunes dans toute la France qui sont descendus dans la rue et ont fait l’école buissonnière pour dénoncer l’urgence climatique et l’inaction des gouvernements.
A Chambéry, la jeunesse n’a pas été en reste : 1 500 collégiens, lycéens et étudiants se sont mobilisés ce jour-là en réponse à l’appel des mouvements Youth for Climate et Friday for Future, présents partout en Europe. Les revendications étaient nombreuses : à l’échelle du bassin chambérien, une des idées principales des étudiants est la mise en place de la ligne de tramway entre Chambéry et Aix passant par le Bourget du Lac, afin de faciliter les déplacements tout en réduisant l’impact des moyens de transport individuels.
Un cortège animé, joyeux et 100% non violent a parcouru les rues de la ville en agitant ses nombreuses pancartes (voir photos en fin d’article) : les jeunes savoyards avaient en effet rivalisé d’inventivité pour attirer l’attention en mêlant humour, sarcasme et sérieux, comme par exemple avec le slogan « moins de profits, plus de fourmis ».

La mobilisation s’est poursuivie samedi 16 mars avec un rassemblement intergénérationnel auquel 2 500 personnes ont participé. Les cortèges sont partis des différentes communes autour de Chambéry pour converger vers la mairie. Chaque groupe a exposé ses revendications avant de débuter une marche dans les rues du centre-ville. Les enfants, qui eux aussi se mobilisent pour leur futur, figuraient en tête de ce cortège de 3 000 personnes. Des sitting, des chants et des prises de paroles se sont succédé tout au long de l’après midi.

Au total, ce sont donc environ 4 000 personnes qui se sont mobilisées en 2 jours sur Chambéry pour remettre en cause la politique des gouvernements partout dans le monde. La mobilisation devrait maintenant se poursuivre au moins une fois par mois.

Crédit photos : Nadine Court




Mots-clés

Grève mondiale pour le climat   /    Chambéry   /    Manifestation   /    Ecologie   /    Jeunesse