^

Notre classe

Travailleurs des transports

Cheminots, usagers, tous à Metz le 7 octobre contre la mise en concurrence de la SNCF !

Ce jeudi 7 octobre à 10h devant la gare de Metz, Sud Rail appelle cheminots et usagers à se mobiliser contre la mise en concurrence coûteuse, dangereuse et mortifère qui commence à être mise en place dans le Grand Est.

mercredi 6 octobre

Crédits photo : SAMUEL BOIVIN / NURPHOTO / AFP

Augmentation du prix des billets, danger exponentiel des risques ferroviaires par manque de moyens alloués à la sûreté, pressions et management agressif sur les travailleurs du Rail, le tout avec 63,5% d’augmentation d’argent public versé au patronat via les subventions régionales, la mise en concurrence est une excellente nouvelle... pour les patrons ! Alors que le rail reste le transport le plus écologique pour le fret et les voyageurs, comme le revendique Sud Rail, le gouvernement et la direction de la SNCF organisent sa casse organisée depuis de nombreuses années. En ce sens, pour notre camp social aujourd’hui mais aussi demain, il nous faut lutter pour un service public du transport ferroviaire sûr, de qualité, gratuit pour toutes et tous, et donc, contre la privatisation et la mise en concurrence.

Alors qu’en 2023, le Grand Est deviendra la première région à passer sous le joug de la mise en concurrence complète, c’est à Metz ce 7octobre à 10h que les cheminots de Sud Rail, dans le communiqué ci-après, invitent les travailleurs mais aussi les soutiens et usagers à venir lutter contre la mise en place de ce projet mortifère. A cette occasion, Anasse Kazib, cheminot élu Sud Rail, et candidat aux présidentielles 2022 sera présent pour discuter !

Tract de Sud Rail :




Mots-clés

Transport   /    SUD-Rail   /    SNCF   /    Notre classe