^

Monde

Catastrophe climatique

Chine. Zhengzhou sous les eaux : la catastrophe climatique se poursuit

Après les inondations massives qui ont touché l’ouest de l’Allemagne ces derniers jours, la Chine a subi de très violentes intempéries et des crues dévastatrices ce mercredi 21 juillet. Des dizaines de morts à ajouter au bilan du système capitaliste qui dérègle le climat et détruit la planète.

jeudi 22 juillet

Crédits Photo : YUAN XIAOQIANG / IMAGINECHINA / AFP

552 millimètres d’eau en 24 heures ayant provoqué une crue du fleuve jaune, des torrents d’eau et de boue dans les rues de Zhengzhou et l’inondation des tunnels du métro de cette mégalopole de sept millions d’habitant située à 700 kilomètres de Pékin, voilà l’ampleur de la catastrophe qui s’est abattue sur la province chinoise du Henan. Le bilan humain de ne cesse de s’alourdir, avec 33 morts et 8 disparus ce jeudi matin, comme le rapporte Le Monde.

Si la pluie semble s’être calmée sur la région, elle s’est déplacée et menace à présent d’autres villes, telles Weihui ou Anyang, dans la même province.

Le danger ne vient pas uniquement des crues provoquées par ces pluies diluviennes, mais également des barrages hydroélectriques situé en amont des villes et dont plusieurs menacent de céder. C’est notamment le cas de celui du Yihetan, où une brèche de 20 mètres est apparue sous la pression hors normes des eaux, obligeant l’armée faire sauter une partie du barrage pour rediriger les flots et éviter que ne soit emporter la ville de Luoyang en contrebas, peuplé de plus de sept millions d’habitants, ainsi que l’a documenté Ouest France. Au-delà des barrages, ce sont déjà plus de 30 réservoirs de retenue d’eau qui ont dépassé leur seuil d’alerte.

Les zones industrielles sont aussi touchées, avec notamment l’explosion d’une usine d’aluminium non loin de Zhengzhou, due à l’apparition d’une voie d’eau dans le fourneau.

Le réchauffement climatique aggrave les cycles et les conditions météorologiques locales. Ainsi cette région de Chine, pourtant habituée à de fortes pluies, a enregistré un record avec les évènements de cette semaine. La situation a été amplifiée en Chine par la construction intensive de barrages ces dernières décennies, ayant pour conséquence de couper les connexions naturelles entre rivières et lacs.

Comme l’analysait un récent article de Left Voice, l’ensemble des changements climatiques, qui vont en s’aggravant ces dernières années sont dû à l’activité capitaliste, qui n’ont aucune réponse à la hauteur de la catastrophe en cours. Les capitalistes rendent chaque jour plus inhabitable des régions entières, et ont prouvé n’avoir pas la moindre intention de remettre en cause un système qui sacrifie notre planète sur l’autel de profits. Et ce quel qu’en soit le prix en vie humaine.




Mots-clés

Catastrophe écologique    /    Réchauffement climatique   /    Changement climatique   /    Chine   /    Monde