^

Notre classe

Jeunesse précaire en grève pour les salaires

Chronodrive. Les salariés construisent l’élargissement de la grève pour la journée du 9 juillet

Après la grève du 25 juin, les jeunes salariés de Chronodrive ont réussi à se lier à des collègues de Paris, Bordeaux et Marseille pour préparer la deuxième journée de grève pour les salaires ce samedi 9 juillet. Pour les soutenir lors de cette journée de grève, ils appellent à les rejoindre à 11h30 devant le magasin de Basso Cambo.

mercredi 6 juillet

Après la grève réussie du 25 juin pour les salaires, les jeunes travailleurs de Chronodrive se sont réunis ce dimanche pour construire l’élargissement de la grève à d’autres magasins. Une tâche centrale pour avoir un rapport de force face à la direction, mais qui s’avère aussi difficile notamment dans ce type de secteurs précaires avec des conditions de travail dures qui accentuent le turn-over des salariés et les difficultés pour construire et maintenir des syndicats dans l’entreprise.

Comme l’expliquait Rafael Cherfy, responsable CGT Chronodrive : « On s’est réuni dimanche avec différents magasins de France, notamment de la région parisienne. Des gens de Marseille et Bordeaux nous ont contacté aussi. On est en lien pour essayer de construire une mobilisation unitaire, parce que c’est comme ça qu’on peut gagner. Face à la famille Mulliez qui est une des plus grosses fortunes de France et qui est très organisée pour nous diviser, nous il faut qu’on s’unisse ! »

Malgré ces difficultés, l’extension de la grève à d’autres magasins pour la deuxième journée de grève de ce samedi 9 juillet commence à se concrétiser. « En partant d’un magasin où la grève a été très suivie avec une cinquantaine de salariés, on a réussi à élargir le mouvement à une centaine de salariés dans différents magasins, au-delà de celui de Basso Cambo. ». Avoir réussi à dépasser le cadre du magasin de Basso Cambo et avoir commencé à s’organiser et tisser des liens avec des salariés d’autres magasins dans ce secteur fortement atomisé et où règne le turn-over est d’ores et déjà un conquête des grévistes.

Dans l’objectif de renforcer cette dynamique interne et faire de la deuxième journée de grève une réussite, les salariés appellent à continuer et à les soutenir en contribuant à leur caisse de grève et en venant au rassemblement du 9 juillet à 11h30 devant le magasin de Basso Cambo à Toulouse !

Pour nous soutenir, c’est par ici !



Mots-clés

salaires   /    Chronodrive   /    Grande distribution   /    Grève   /    Toulouse   /    Notre classe