^

Politique

Chauvinisme

« Comme en 18 » : L’Equipe 100% nationaliste après le match avec l’Allemagne

Après la victoire de l’équipe de France contre l’équipe Allemande dans la compétition de l’Euro 2021, l’Equipe affichait ce matin une ligne nationaliste et chauvine en une du journal.

mercredi 16 juin

Crédits photo : Impression écran L’Equipe

[EDIT : une première version de cet article mentionnait à tort, et au premier degré, un tweet de Hugo Hélin qui ironisait sur la une. Nous avons supprimé toute référence à celui-ci, avec toutes nos excuses pour son auteur.]

La compétition européenne de football, l’Euro, qui avait été décalée d’un an à cause de la crise sanitaire, s’est ouverte ce vendredi 11 juin. Hier soir, l’équipe de France à joué son premier match de la compétition contre l’équipe allemande, duquel elle est ressortie victorieuse grâce à un but d’un joueur allemand mis contre son camp.

Le quotidien sportif l’Equipe s’est évidemment empressé de relayer cette victoire. Mais pour ce faire, il a affiché en Une une ligne nationaliste et chauvine, en mettant en titre : « Comme en 18 ». Un choix qui fait évidemment référence à la première guerre mondiale et à la victoire de la France sur l’Allemagne dans la guerre impérialiste.

Les réactions sur les réseaux sociaux ne se sont pas faite attendre, et nombreux sont ceux qui dénoncent l’apologie guerrière faite par l’Equipe, qui compare sans gêne une victoire de football à une boucherie qui a entraîné la mort de 20 millions de personnes. Si certains plaident pour la référence à la victoire de l’équipe de France en coupe du monde en 2018, ou à la victoire contre l’Allemagne en Ligue des nations la même année, la volonté de jouer sur l’ambigüité ne fait pas de doute.

Une comparaison qui montre comment le simple affrontement sportif entre la France et l’Allemagne réveille des réactions chauvines et nationalistes dans les médias. Des références à des événements dramatiques qui surviennent dans un contexte réactionnaire marqué par le tournant sécuritaire pris il y a maintenant plusieurs mois par le gouvernement. Un tournant auquel le football n’a pas non plus échappé : l’extrême-droite a ainsi créée une polémique autour du retour de Karim Benzema tandis qu’une campagne raciste était lancée à l’encontre de Youssoupha parce qu’il a été choisi pour interpréter la musique officielle de l’Euro 2021…

Dans ce cadre, comment ne pas voir que raviver les sentiments chauvins permet aux secteurs les plus réactionnaires des classes dominantes de contrer l’opposition de plus en plus forte au racisme parmi la jeunesse et les classes populaires, en réinscrivant la ferveur populaire dans le cadre d’un nationalisme étroit ? Une réaction, sans doute, à la façon dont la lutte contre le racisme n’a cessée d’imprégner l’Euro récemment, avec encore hier une polémique autour du geste symbolique que l’équipe de France voulait réaliser : poser un genou à terre pour symboliser « la protestation contre les discriminations ».




Mots-clés

sport   /    France   /    football   /    Internationalisme   /    Allemagne   /    Politique