^

Politique

Plan de bataille pour la semaine

Communiqué de la coordination RATP-SNCF : la base veut la généralisation de la grève !

Nous relayons le communiqué issu de la coordination RATP-SNCF du 27 décembre, appelant à la généralisation de la grève. Après avoir montré qu’il n’y a pas de trêve, les grévistes réunis ce vendredi appellent à étendre la grève : la base veut la généralisation de la grève.

samedi 28 décembre 2019

Version texte :

Après avoir montré qu’il n’y aurait pas de trêve, la base veut la généralisation de la grève !

Nous, grévistes RATP et SNCF réunis ce vendredi 27 décembre à Paris, sommes déterminés à continuer la grève jusqu’à arracher le retrait de cette réforme des retraites. Le gouvernement et ses ministres n’ont pas honte de partir en vacances pendant que les grévistes rentrent dans leur quatrième semaine de grève et que les usagers galèrent dans les transports. Et si nous avons décidé de sacrifier les vacances en famille ce n’est pas pour défendre nos acquis catégoriels comme l’on malheureusement fait certains corps de métiers, mais pour défendre la retraite de tous et un avenir meilleur pour l’ensemble des travailleurs de ce pays.

C’est pourquoi, en tant que grévistes depuis le 5 décembre, de tous syndicats confondus et non-syndiqués, nous exigeons que les directions des conféderations syndicales, qui pour certaines semblent aussi être parties en vacances, de mettre tous leurs moyens au service de la poursuite et de la généralisation du mouvement. Cela passe par le fait de constituer une caisse de grève nationale permettant à ceux qui auront bientôt perdu un mois entier de salaire, de continuer le mouvement. Mais cela passe surtout par la mise en place d’un vrai plan de bataille et par des appels concrets à la généralisation de la grève à d’autres secteurs. C’est le sens même de cette coordination, qui ne vise pas à remplacer ni à s’opposer aux syndicats, mais au contraire à ce que ce soient les grévistes eux-mêmes qui aient la main sur leur mouvement.

L’action que nous avons impulsée à partir de la coordination à gare de Lyon le lundi, ainsi que la manifestation auto-organisée du jeudi nous ont donné de la motivation et ont permis, de par leur médiatisation, d’envoyer un message clair au gouvernement. Un message qui est confirmé par les taux de grève et qui indique que malgré la guerre d’usure que le gouvernement mène contre nous, on ne lâche rien et on ira jusqu’au retrait !

Après avoir montré qu’il n’y aurait pas de trêve, la base veut la généralisation de la grève !

agenda
Photo : O Phil des Contrastes

Dans la continuité, nous proposons le plan de bataille suivant pour la semaine prochaine et nous invitons tous les grévistes à en discuter en assemblée générale et sur les piquets :

Samedi 28 : manifestation à l’appel de l’intersyndicale à Paris, 13h à gare du nord. Des grévistes seront présents dès 11h au rdv donné par les gilets jaunes place de la Bourse : tous ensemble dans la galère, tous ensemble dans la lutte !

Lundi 30 : envoyer une délégation voir et soutenir les grévistes de la raffinerie de
Grandpuits.

Mardi 31 : conférence de presse en présence de tous les secteurs RATP SNCF en grève pour une contre-allocution à celle de Macron et vœux des grévistes.

Jeudi 2 : action forte au cœur de Paris en présence de tous les dépôts, gares et attachements RATP et SNCF, avec les soutiens (détails à venir)

Nous organiserons également des opérations pour remplir les caisses de grève, et
différentes actions de soutien aux grévistes.

Nous tenons à apporter tout notre soutien à Yassine, machiniste du dépôt de Vitry, victime de la répression patronale pour faits de grève. S’ils touchent à l’un d’entre nous, nous nous mobiliserons par milliers !

La prochaine réunion de coordination aura lieu le jeudi 2 janvier à 15h. La présence de tous les secteurs est importante pour continuer à décider ensemble de nos actions communes !




Mots-clés

Politique