^

Politique

Coronavirus

Confirmation : des enfants atteints de Covid-19 développent de graves inflammations cardiaques

Alors que le gouvernement s’apprête à rouvrir les écoles, l’AP-HP vient de confirmer un lien entre l’inflammation cardiaque qui touche plusieurs enfants placés actuellement en réanimation et le Covid-19.

jeudi 30 avril

L’AP-HP vient de confirmer l’information au cours d’une conférence de presse : les enfants peuvent développer de graves symptômes post Covid-19. Plus d’une vingtaine de jeunes patients ont été placés en réanimation dans les hôpitaux parisiens ces derniers jours, pour une myocardite (une inflammation du muscle cardiaque). De graves symptômes développés par des enfants ont également observés dans d’autres pays du continent (Royaume-Uni, Espagne, Italie…).

Les soupçons ont été confirmés par les tests effectués sur ces jeunes malades : « Ces enfants ont tous été en contact à un moment ou à un autre avec ce virus », a expliqué Sylvain Renolleau, chef du service de réanimation de l’hôpital pour enfants Necker.

La difficulté initiale à établir le lien entre la myocardite dont sont atteints ces enfants et le Covid-19 vient du fait que la temporalité est différente chez les adultes. Damien Bonnet, chef du service de cardiologie de l’hôpital Necker développe : « Il s’agit probablement d’une maladie post-infectieuse, de mécanismes d’immunologie qui suivent l’infection à Covid 19. Même si aujourd’hui on n’a pas tous les arguments de certitude pour dire qu’il y a un lien de causalité directe. »

Certains enfants contaminés par le Covid-19 développeraient donc une « réaction inflammatoire exagérée », responsable d’une atteinte cardiaque – contrairement aux adultes où l’atteinte est pulmonaire. La patiente la plus âgée ayant été contaminée par le Covid-19 et atteinte de myocardite a 16 ans, et est actuellement hospitalisée à la Pitié-Salpêtriere.

Sylvain Renolleau reste optimiste quant aux capacités de guérison et de récupération des enfants admis en réanimation : « Ils ont presque tous eu besoin d’un support par médicaments pour aider la fonction cardiaque et pour normaliser la pression artérielle. Jusqu’à ce jour, ils ont tous évolué favorablement en trois à quatre jours de soins en réanimation, avec pour l’heure une restitution complète de la fonction cardiaque, même si le délai de surveillance est pour l’instant court. »

Pour autant, cette nouvelle information vient confirmer le fait que le virus est loin d’être inoffensif pour les enfants. Dans ce contexte, et en l’absence de mesures sanitaires sérieuses, la réouverture des écoles le 11 mais est une véritable aberration sanitaire. Les enfants pourront non seulement contaminer leurs enseignants et leurs proches, mais certains d’entre eux seront eux-mêmes en danger.

Crédit photo : iStock / SanyaSM




Mots-clés

Covid-19   /    Coronavirus   /    Jeunesse   /    Santé   /    Politique