^

Politique

Communiqué du NPA Cop21

Interdiction des manifestations : Un abus de pouvoir !

Communiqué du NPA dénonçant l'Etat d'urgence et l'interdiction des manifestations.

vendredi 27 novembre 2015

Comme on pouvait s’y attendre après les allocutions guerrières de Hollande et Valls et la décision d’instaurer un état d’urgence pour trois mois supplémentaires, toutes les manifestations seront interdites du 28 au 30 novembre sur tout le territoire. Dans ce régime d’exception, plus aucune contestation de la mascarade organisée pour la COP 21, plus aucune revendication visible dans les rues. Toutes les actions préparées depuis des mois dans le pays sont interdites.

Le NPA dénonce vivement l’état d’urgence qui maintient les marchés de Noël et les évènements commerciaux mais interdit consciencieusement les manifestations. Il réclame un état d’urgence climatique qui commencerait par annuler tous les grands projets inutiles comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Nous voulons manifester parce que nous sommes choquéEs par les attentats qui ont fait 130 mortEs et 350 blesséEs et que nous voulons en finir avec le terrorisme de Daesh, mais aussi avec un monde qui produit Daesh. Et ce n’est pas l’état d’urgence en France ou en Belgique qui peut permettre d’en finir avec le terrorisme.

Le NPA sera aux côtés de celles et ceux qui veulent continuer de manifester malgré l’interdiction le 29 novembre à partir de 12h Place de la République

Montreuil, le 25 novembre 2015



Mots-clés

NPA   /    Répression   /    Politique