^

Politique

Violences policières

Creuse : un agriculteur gilet jaune blessé au cou par un tir de flash-ball

Lors de la manifestation de Gilets Jaunes lundi 10 décembre à Guéret dans la Creuse, deux agriculteurs ont été blessés, l'un au cou, par un tir de flash-ball, l'autre à la main par des débris de verre alors qu'il se trouvait dans son tracteur...

mercredi 19 décembre 2018

Soutenus par des gilets jaunes, la manifestation des agriculteurs, appelée par la FDSEA et les JA (Jeunes Agriculteurs) de la Creuse, a subi une forte répression policière. Réunis sur la place Bonnyaud, dans le centre-ville du Guéret, agriculteurs et gilets jaunes formant une centaine de manifestants au total, ont cherché à être reçus par la préfecture, dont l’entrée était barricadée par une soixantaine de CRS.

Les syndicats agricoles étaient venu porter leurs revendications, comme l’explique France 3 Nouvelle Aquitaine : « Il s’agit notamment de la reconnaissance de l’état de calamité agricole après la sécheresse qui a durement et longuement touché les exploitations creusoises cet été et cet automne. Autre revendication importante parmi celles mises en avant, la promulgation des ordonnances issues du vote de la loi Egalim, qui doit permettre aux agriculteurs de mieux négocier leurs prix de vente. »

Aux jets d’oeufs des manifestants, les forces de l’ordre ont répondu par l’attirail habituel de la répression, lacrymos, fumigènes, et tirs de flash-balls. Deux agriculteurs ont été blessés, l’un au cou, par un tir de flash ball, l’autre à la main par des débris de verre alors qu’il se trouvait dans son tracteur.

Comme on le voit sur la vidéo, un manifestant a notamment déversé de la terre sur un véhicule policier avec son tracteur.

Malgré la décision du député LREM de la Creuse de s’entretenir avec les manifestants, la mobilisation ne s’est pour autant pas dispersée. Un feu a été allumé et les manifestant ont occupé le rond point du centre ville avant d’être de nouveau délogés par la force par les CRS qui se déplacent de rond point en rond point pour chasser et réprimer les gilets jaunes. Ce théâtre s’est poursuivi jusque tard dans la nuit.




Mots-clés

Gilets jaunes   /    Violences policières   /    Agriculteurs   /    Politique